Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 09:32

A la fin du sixième siècle, le prince Shôtoku Taïshi décida de construire un grand temple dans ce qui est aujourd'hui la ville d'Osaka et de le consacrer aux divinités protectrices du bouddhisme, les Quatre Rois Célestes.

Pour ce faire, il parcourut la région à la recherche de bois de construction et arriva ainsi dans la plaine de Kyoto. Là, il aperçut un petit étang entouré d'arbres. Il décida de s'y baigner.Il posa au bord de l'étang la petite statue de la déesse de la miséricorde Kannon qui pendait à son cou, il se dévétit puis il entra dans l'eau. Le prince prenait grand soin de cette petite statue en métal doré qu'il avait découverte un jour par hasard sur la plage d'Ashiya et dont il avait fait depuis ce jour-là, sa divinité protectrice.

Quand il sortit de l'étang et tendit la main pour ramasser la statue, Shotoku n'arriva pas à la soulever tant elle était lourde. Il essaya à plusieurs reprises de prendre la statue. En pure perte. Finalement, le prince décida de passer la nuit en bordure de l'étang, espérant qu'un songe lui apporterait la solution de ce prodige. Cette nuit-là, la déesse Kannon lui apparut en rêve.

 

Dans son rêve, le prince vit ensuite apparaître une vieille femme. Il l'interpella.


- J'ai l'intention de construire un temple en ce lieu, lui dit-il. Sauriez-vous où je peux trouver le bois nécessaire à son édification ?

- L'arbre que vous avez devant vous est un arbre étrange, répondit la vieille en désignant du doigt un grand pin qui poussait en bordure de l'étang. Tous les matins, un nuage pourpre apparaît à la cime de cet arbre. C'est l'arbre qu'il vous faut pour construire un temple.

A son réveil le matin suivant, le prince marcha jusqu'à l'arbre que la vieille femme lui avait désigné dans son rêve et il put constater qu'un nuage pourpre flottait effectivement au-dessus. Le prince Shôtoku Taïshi coupa l'arbre et s'en servit pour construire un pavillon hexagonal dans lequel il installa sa statue de Kannon.

Rokkaku-dô, le "pavillon hexagonal", existe toujours. Il se trouve en plein coeur de Kyoto. Dans son enceinte et autour de son célèbre étang dans lequel le prince Shôtoku Taïshi s'était baigné, on peut voir de nombreuses statues de la déesse bouddhique de la miséricorde Kannon.

D'autre part, l'un des 32 chars de la "fête de Gion" (une procession de chars décorés qui a lieu tous les 17 juillet dans les rues de Kyoto et qui fait partie des trois plus grandes fêtes traditionnelles du Japon) porte le nom de "char du prince Shôtoku Taïshi." On peut voir une statue de ce dernier qui tient une hache dans les mains et qui s'apprête à abattre un arbre afin d'édifier le pavillon hexagonal.




 


Partager cet article

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article

commentaires

Liens Morts

liens-mort-icone.png