Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 21:11

Les japonais et la Nature 


"Avec le temps que je mets à travailler une toile, je commence à l'aimer, un amour né d'une lente compréhension. Joie d'arriver à comprendre dans un paysage un petit brin d'herbe - Pourquoi le mépriser? - un brun d'herbe est aussi gracieux qu'un arbre ou une montagne. A part les primitifs et les japonais, presque tout le monde néglige ces choses divines."
Joan Miro - 1918

Les japonais entretiennent une relation très particulière et forte avec la nature et ses cycles. L'art des jardins, l'arrangement floral, les bonsais en sont l'expression la plus évidente. Les cerisiers en fleurs du mois d'avril, la floraison des Iris en juin, les érables rouges de l'automne sont autant d'évènements nationaux largement célébrés (L'avancée de la floraison des cerisiers fait même l'objets de bulletins d'information spéciaux à la télévision !). Les saisons sont également savourées à travers les cuisines des différentes régions, et ce d'une façon bien plus marquée qu'en occident. La nature est enfin largement chantée dans la poésie Japonaise, notament dans les Haikus.

Cette relation étroite des japonais avec la nature a son origine dans le culte Shinto (shintoisme), d'après lequel tous les éléments de la nature, de la plus haute montagne à la simple fleur, en passant par les animaux et l'homme lui même, sont des manifestations des dieux ("kamis"). Ainsi, dans les jardins de la cour impériale de Kyoto, de grandes étendues de gravier blanc marquaient des espaces vides utilisés pour les fêtes ou les cérémonies, et qui devaient permettre aux dieux de descendre et protéger les hommes.

Ce désir de recréer et de célébrer la nature, ou plutôt une vision idéalisée de celle-ci, est donc à l'origine des jardins japonais tels que nous les connaissons aujourd'hui. Les premiers "niwas" (un des mots japonais désignant un jardin) sont apparus en même temps que l'agriculture et représentaient déjà une nature idéalisée avec des étangs, des cours d'eau et des arbres, ces derniers ayant, selon le culte shinto, une fonction protectrice.

Autre aspect de cette relation particulière avec la nature, les jardins japonais ont également été largement influencés par l'amour que portent les japonais à leurs paysages, notament les paysages cotiers. Ainsi, un notable du IXème siècle aurait été tellement fasciné par la vue de la baie de Matsushima (réputée parmis les 3 plus belles du pays !), qu'il aurait tenté de la reproduire sur ses propres terres à Kyoto, utilisant un étang, des pierres et des plantations. Un exemple qui fit des émules...

Partager cet article

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article

commentaires

Liens Morts

liens-mort-icone.png