Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 16:51
Recueil de proverbes japonais


Du point de vue grammatical les proverbes sont écrits dans un style souvent très éliptique. Ils ont en outre pour la plupart gardé des formes propres au japonais classique qui sont, il faut l'admettre, moins utiles dans la vie de tous les jours qu'en littérature... Ne soyez donc pas surpris de ne pas retrouver certaines des formes verbales ou grammaticales que vous avez peut-être étudiées dans les manuels de base...
Cependant les proverbes sont un excellent moyen d'aborder la culture japonaise et puisqu'ils sont toujours très présents dans les conversations quotidiennes, il est assez indispensable de connaître au moins les plus usités. Ils sont aussi une excellente source de vocabulaire (facile à retenir grâce au contexte particulier qu'ils offrent).
Alors n'hésitez pas à en apprendre quelques uns... vous pourrez épater votre correspondant(e) !
(Les étoiles à gauche indiquent à la popularité du proverbe : *** tout le monde connaît, ** assez connu, * rare et pas d'étoile, personne ne connaît !)

1
*** Ebi de tai wo tsuru
海老で鯛を釣る "Pêcher une daurade avec une crevette"
Obtenir beaucoup avec peu.
海老 ebi crevette
で de [moyen]
鯛 tai daurade
を wo [objet]
釣る tsuru pêcher

2
*** Saru mo ki kara ochiru
猿も木から落ちる "Même les singes tombent des arbres"
Il s'agit d'un des dictons les plus célèbres au Japon qu'on utilise lorsque l'on fait une erreur. On ne peut utiliser ce dicton que lorsque l'on commet soi-même l'erreur : se comparer à un singe est plutôt un signe d'humilité et l'on imagine mal faire cette remarque, par exemple, à un supérieur hiérarchique... Dans ce cas on dira plutôt Kōbō ni mo fude no ayamari 弘法にも筆の誤り "Même Kōbō a fait des erreurs en calligraphie". Kōbō (Kōbō Daishi - Kūkai 774-835) compte parmi les moines et calligraphes les plus renommés de l'histoire du Japon. La modestie étant bien entendu de mise au Japon, il est évident qu'on ne saurait se comparer soi-même à Kōbō Daishi...
猿 saru singe
も mo aussi
木 ki arbre
から kara [origine]
落ちる ochiru tomber (forme neutre non passée du verbe)

3
* Saru no shiri-warai
猿の尻笑い "La moquerie des fesses du singe"
Les macaques japonais sont célèbres pour leurs fesses d'un rouge éclatant. Ce dicton, siginifie que les singes, ignorant avoir eux-mêmes les fesses rouges, se moquent de la couleur des fesses de leurs congénères... "Se moquer des points faibles des autres en ignorant ses propres points faibles"
猿 saru singe
の no [appartenance]
尻 shiri fesses
笑い warai rire

4
** Kappa no kawa-nagare
河童の川流れ "Le kappa emporté par la rivière"
Le kappa est un être légendaire issu du folklore japonais, mi-homme mi-grenouille, amphibie et extrêmement bon nageur. Le kappa qui se fait emporter par le courant de la rivière, c'est le spécialiste qui fait exceptionellement une erreur... (cf. : 猿も木から落ちる Saru mo ki kara ochiru "Même les singes tombent des arbres")
河童 kappa kappa
の no [détermination]
川流れ kawa-nagare courant de la rivière

5
*** Uma no mimi ni nenbutsu
馬の耳に念仏 "[faire] la commémoration du Bouddha à l'oreille d'un cheval"
Le nenbutsu "commémoration du Bouddha" est la récitation du nom du bouddha Amida que l'on peut entendre dans de nombreux temples à travers tout le Japon : Namu Amida Butsu ("Hommage au bouddha Amida"). Cette "prière" est récitée dans les écoles du bouddhisme de la Terre Pure et doit permettre d'obtenir la grâce du bouddha Amida. Réciter cette prière aux oreilles d'un cheval reviendrait en quelque sorte à "parler aux murs"...Prêcher à un âne.
馬 uma cheval
の no [appartenance]
耳 mimi oreille
に ni [lieu]
念仏 nenbutsu commémoration du Bouddha

6
*** Korogaru ishi ni wa koke wa haenu
転がる石には苔は生えぬ "Pierre qui roule n'amasse pas mousse"
Eh oui... au Japon comme ailleurs, on a compris qu'il vallait mieux parfois savoir se poser pour arriver à quelque chose...
転がる korogaru rouler, tomber
石 ishi pierre
に ni [lieu]
は wa [contraste]
苔 koke mousse
は wa [thème]
生 えぬ haenu ne pas pousser (japonais classique) ha.eru est une des nombreuses lectures du caractère生 qui, en l'occurence, signifie pousser pour les plantes.

7
*** Kōbō wa fude wo erabazu
弘法は筆を選ばず "Kōbō ne choisi pas son pinceau"
Kōbō (Kōbō Daishi - Kūkai 774-835) compte parmi les moines et calligraphes les plus renommés de l'histoire du Japon (cf. : 猿も木から落ちる Saru mo ki kara ochiru, "Même les singes tombent des arbres").
Lorsqu'on est vraiment bon, la qualité de l'outil importe peu...
弘法 Kōbō Kōbō Daishi
は wa [thème]
筆 fude pinceau
を wo [objet]
選ばず erabazu ne pas choisir (japonais classique)

8
*** Asu no hyaku yori kyō no gojū
明日の百より今日の五十 "Plutôt que cent demain, cinquante aujourd'hui"
"Mieux vaut un tiens que deux tu l'auras"
明日 asu demain ashita est une autre lecture, plus commune et synonyme, pour ce composé.
の no [détermination]
百 hyaku cent
より yori [comparatif]
今日 kyō aujourd'hui
の no [détermination]
五十 gojū cinquante

9
*** Hana yori dango
花より団子 "Les boulettes de riz plutôt que les fleurs"
Les dango sont des boulettes faites à base de farine de riz que l'on mange traditionnellement sous les cerisiers en fleur. La tradition japonaise du hana-mi ("contemplation des fleurs") est très célèbre. Dès que les cerisiers sont en fleur, tous les Japonais vont les admirer, mais les fleurs ne sont souvent qu'un prétexte pour des pique-niques géants dans les parcs, et les fleurs passent rapidement au second plan...
花 hana fleur
より yori [comparatif]
団子 dango dango (boulettes à base de farine de riz)

10
*** Uso mo hōben
嘘も方便 "Le mensonge aussi est un expédient"
Le mensonge peut parfois être le moyen (acceptable) de résoudre une difficulté. hōben est un terme issu du vocabulaire bouddhique désignant les "expédients salvifiques" mis en oeuvre par le Bouddha pour amener les "récalcitrants" dans la bonne voie.
嘘 uso mensonge
も mo [aussi]
方便 hōben expédient

11
*** Isseki ni chō
一石二鳥 "D'une pierre deux oiseaux"
Au Japon aussi...
一石 isseki une pierre. Ichi (一"un") devient is- devant un terme commençant par un "s".
二鳥 nichō deux oiseaux

12
*** Ryōte ni hana
両手に花 "Une fleur dans chaque main"
Expression utilisée lorsque deux choses agréables arrivent simultanément ou, par exemple, lorsqu'un homme se trouve entre deux jolies femmes...
両手 ryōte les deux mains
に ni [lieu]
花 hana fleur

13
*** Ryōyaku wa kuchi ni nigashi
良薬は口に苦し "Un bon médicament est amer en bouche"
Pour guérir certains maux, il faut parfois avoir recours à des remèdes difficiles à avaler...
良薬 ryōyaku bon médicament yoi (良) + kusuri (薬), lu ryōyaku en composé.
は wa [thème]
口 kuchi bouche
に ni [lieu]
苦し nigashi amer (japonais classique)= nigai 苦い

14
* Ato-gusuri
後薬 "le médicament après..."
Se dit d'une aide qui vient trop tard. (= "Après la mort, le médecin.")
後 薬 ato-gusuri après médicament. Il est fréquent que la première consonne du deuxième caractère d'un composé se sonorise. gusuri vient donc de kusuri.

15
*** Oni ni kanabō
鬼に金棒 "Un démon avec une barre de fer"
Un démon est déjà doté d'une force prodigieuse, alors s'il se muni d'une barre de fer...
Ajouter de la force à quelque chose ou quelqu'un qui à l'origine était déjà puissant.
鬼 oni démon
に ni [adjonction] La particule ni à de nombreuses fonctions. Ici "adjonction" signifie qu'il faut l'interpréter comme "et, ajouter à cela..."
金棒 kanabō barre de fer

16
** Sensei to iwareru hodo no baka de nashi
先生と言われる程の馬鹿でなし "Pas bête au point d'être appelé Maître"
Expression sur laquelle devraient méditer un certain nombre de professeurs de traditions japonaises qui aiment à s'entendre appeler "sensei" ou "maître"...
Le terme sensei ("celui qui est né avant") est attribué au Japon à une personne dès qu'elle a des connaissances ou des capacités un tant soit peu supérieures au commun des mortels. Il est souvent simplement utilisé comme quasi-synonyme de "monsieur" et le sens de "Grand Maître" qu'on lui voit attribué dans nos régions relève plutôt du folklore imaginatif occidental...
先生 sensei professeur, maître...
と to [citation] Le to de citation correspond grosso modo à des guillemets.
言われる iwareru être dit, être appelé (forme neutre passive)
程 hodo au point de
の no [détermination]
馬鹿 baka idiot Attention !!! ne pas en (ab)user...
でなし de nashi ne pas être (japonais classique)

17
*** Shiranu ga hotoke
知らぬが仏 "Celui qui ne sait pas est un bouddha"
Celui qui ignore un danger reste impassible tel le Bouddha et, en évitant la panique, peut parvenir mieux que qu'un autre à contourner l'obstacle.
Remarque : dans le bouddhisme japonais qui fait partie de ce que l'on appelle le bouddhisme du grand véhicule, chacun peut devenir un buddha ("éveillé") à l'image du Bouddha historique.
知らぬ shiranu ne pas savoir (japonais classique)
が ga [sujet]
仏 hotoke Bouddha

18
** Monzen no kozō narawanu kyō wo yomu
門前の小僧習わぬ経を読む "Le petit moine peut lire des soutra qu'il n'a pas appris"
Le moine posté à l'entrée du temple, à force d'entendre réciter sans cesse les soutra (textes sacrés du bouddhisme), les connaît sans même avoir eu à les apprendre.
Se dit pour les choses que l'on a apprises naturellement à force de les voir faire ou de les entendre dire.
門前 monzen devant la porte
の no [détermination]
小僧 kozō petit moine
習わぬ narawanu ne pas apprendre (japonais classique)
経 kyō soutra
を wo [complément d'objet]
読む yomu lire

19
*** Hotoke no kao mo sando made
仏の顔も三度まで "Même le visage des bouddha après trois fois [ne reste pas impassible]"
Même le visage serein du Bouddha peu prendre l'aspect terrifiant d'une divinité couroucée pour qui se montre trop récalcitrant.
仏 hotoke Bouddha
の no [apartenance]
顔 kao visage
も mo aussi
三 san trois
度 do foisi
まで made jusque

20
*** Jū-nin to-iro
十人十色 "Dix personnes, dix couleurs"
Les goûts et les couleurs ne se discutent pas...
十人 jū-nin dix personnes
十色 to-iro dix couleurs. Ici 十 est lu to

21
** Kiite gokuraku mite jigoku
聞いて極楽見て地獄 "A entendre, le paradis. A voir, l'enfer"
S'utilise lorsqu'une chose se révèle décevente en comparaison à la description qui en avait été faite.
聞いて kiite entendre forme en te d'entendre (ki.ku)
極楽 gokuraku paradis
見て mite voir forme en te de voir (mi.ru)
地獄 jigoku enfer

22
*** Chiri mo tsumoreba yama to naru
塵も積もれば山となる "Lorsqu'elle s'amasse, même la poussière devient montagne"
... Les petits ruisseaux forment les grandes rivières...
塵 chiri poussière
も mo [aussi]
積もれば tsumoreba s'amasser (tsu.moru) forme conditionnelle
山 yama montagne
と to [en]
なる naru devenir

23
*** Neko no te mo karitai
猫の手も借りたい "Je voudrais même demander un coup de main à un chat"
Un chat n'est pas supposé apporter son aide, mais on est tellement débordé qu'on en arriverait presque à demander un petit coup de patte au chat...
猫 neko chat
の no [appartenance]
手 te main
も mo [aussi]
借りたい karitai forme volitive d'emprunter ka.riru (-tai = volitif)
(te wo kariru "emprunter la main" est une expression pour demander, recevoir de l'aide de quelqu'un. Ici, la particule mo [aussi] remplace le wo [c. objet])

24
*** Ron yori shôko
論より証拠 "Des preuves plutôt que des arguments"
Toutes les explications ou les arguments du monde ne valent pas une preuve tangible...
論 ron discution, argumentation
より yori [comparaison] "plus que", "plutôt que"
証拠 shôko preuve

25
*** Raku areba ku ari
楽あれば苦あり "Après le relâchement, la peine"
...ou pllus littéralement : "S'il y a du relâchement [ou plaisir], il y aura de la peine". Lorsqu'on se laisse aller, on le paie souvent ensuite à devoir faire de plus gros efforts.
楽 raku plaisir, relâchement
あれば areba lorsqu'il y a (conditionnel de aru)
苦 ku douleur, peine, souffrance
あり ari il y a (japonais classique)

26
** Shaka ni seppô
釈迦に説法 "Prêcher la Loi à Shâkyamuni"
La "Loi" est l'enseignement du Bouddha Shâkyamuni. "Prêcher la Loi à Shâkyamuni" c'est donc sous-estimer les connaisances de son interlocuteur, ou prêcher à son curé...
釈迦 shaka transcription abrégée de Shâkyamuni (nom du Bouddha historique)
に ni [destination]
説法 seppô prêche de la Loi (la "Loi" est l'enseignement du Bouddha)

27
*** Bushi ni nigon nashi
武士に二言なし "Un guerrier n'a pas deux paroles"
Légendaire code des guerrier japonais, où le repect à la parole donnée est une indispensable qualité... Cette qualité humaine est encore aujourd'hui extrêmement présente au Japon, on aimerait d'ailleurs la voir aussi présente dans nos régions...
武士 bushi guerrier
に ni [attribution]
二言 nigon deux paroles
なし nashi ne pas avoir (japonais classique)

Partager cet article

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article

commentaires

Liens Morts

liens-mort-icone.png