Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 09:18

Chaînes tv Japonaises en direct sur internet

Odoroku
Chaîne TV de divertissement

Oh! sama Ch.1
Chaîne TV interactive

Oh! sama Ch.2
Chaîne TV interactive

Bloomberg
Chaîne d'information financière

TFMI
Chaîne TV généraliste

IIV Channel
Chaîne TV interactive

Sony Music
Chaîne TV musicale

LFX
Chaîne TV de Tokyo

Pod
Chaîne TV généraliste

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 09:05

Voici quelques sites très bien fait sur le japon et sa culture que j'ai découvert via
le groupe de facebook "

japon?

"



Ces sites sont basés sur la culture  :
http://www.2waku.com/ 
http://www.clickjapan.org/

Et ce site est basé sur la langue :
http://www.ici-japon.com/cours_japonais/

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 23:17
On ne presente plus la Japan expo, le rendez-vous imaquable pour les fans de jap'anime. 
La japan expo Sud aura lieu du 19 au 21 fevrier au parc chanot marseille

Du Cosplay !

Japan Expo Sud ne coupe pas à la tradition : sous le beau soleil de Marseille, le Cosplay garde les honneurs de la scène principale ! Au programme, les défilés officiels du festival, au nombre de deux (le vendredi et le dimanche), mais aussi des défilés surprises en partenariat avec des éditeurs ou des invités ! Le Cosplay reste l'animation phare de l'événement, et compte bien le rester même dans le Sud de la France ! 

Cliquez pour agrandir

De la Mode !

La culture japonaise est également très forte dans le milieu de la mode, au point que de très nombreux "jeunes créateurs", Japonais d'inspiration française ou Français d'inspiration japonaise, sont présents sur leur stand où vêtements, accessoires et autres goodies prennent place. Ces mêmes jeunes créateurs qui défilent dans le cadre d'un show amateur mais avec un talent fabuleux sur la scène principale du festival : des créations vestimentaires en musique ébahissent les passionnés de mode japonaise à Japan Expo Sud ! 

Cliquez pour agrandir

Des concerts !

Un Japan Expo sans concert, nous n'oserions pas ! A Japan Expo Sud, ce sont des représentations traditionnelles (KotoTaiko, Bambous) et des concerts J-Pop / J-Rock qui animent la scène principale pour le plus grand plaisir des mélomanes et des amoureux du Japon. En 2009, la troupe Bamboo Orchestra a rythmé les activités du festival au son des percussions japonaises, et Ryo Fujimura du groupe AciD FlavoR a donné un concert J-Rock extraordinaire devant le public du Sud, conquis par tant de diversité musicale ! 

Cliquez pour agrandir

Des projections !



Editeurs français mais aussi éditeurs japonais se bousculent désormais aux portes des salles de projections des festivals Japan Expo ! Le principe ? Diffuser des Anime en avant-première et en exclusivité et ainsi proposer aux visiteurs un avant-goût des prochaines productions et licences disponibles chez nous ! 



Des exposants !

Editeurs, boutiques, Jeunes Créateurs, Jeunes Artistes, magazines, webzines, fanzines, expositions, institutions, associations : Japan Expo Sud est LE rendez-vous incontournable de l’industrie du Manga et de la culture japonaise ! 

Stands bien achalandés, produits culturels venus directement du Japon, goodies en tout genre, renseignements sur les voyages, jeux sur stand… votre bonheur se trouve forcément dans les allées deJapan Expo Sud ! Venez découvrir les dernières nouveautés Manga, acheter des peluches de vos héros préférés, admirer la créativité et l’originalité de centaines de fanzines et webzines ou parfaire votre connaissance en relation directe avec des exposants japonais ayant fait spécialement le déplacement pour Japan Expo Sud ! 

Cliquez pour agrandir

Des jeux vidéo !

Entre tournois, freeplay et démonstrations endiablés, le jeu vidéo n'aura que rarement été aussi bien représenté dans un festival que dans Japan Expo Sud ! Les fans de jeux musicaux, jeux de combats, bornes d'arcades ou encore de jeux retro s'y retrouvent, car au-delà du Manga et de l'AnimeJapan Expo Sud c'est aussi la culture du jeu vidéo japonais sous toutes ses formes ! 

Cliquez pour agrandir

Des arts martiaux !

Les arts martiaux sont plus que jamais présents à Japan Expo Sud ! Le principe est simple et permet de découvrir de nombreuses disciplines : plusieurs fois dans la journée, de nombreux clubs font des démonstrations sur l'espace prévu à cet effet. NinjutsuKendôJûdôJodôAikidô ou encore Karate ; assez d'arts martiaux pour passer un bon moment, voire choisir sa propre voie martiale ! 

Cliquez pour agrandir

Des jeux, des activités !!

Japan Expo Sud, c’est aussi et avant tout un espace de jeu grandeur nature ! Un lieu où la culture ludique sous toutes ses formes a rendez-vous avec les festivaliers : jeu sur scène, jeux sur stands (dont les fameux Go et Shôgi) et même jeu dans tout le festival ! Tout est prétexte à se divertir et passer de bons moments, en famille ou entre amis. D’ailleurs, vous allez vite vous apercevoir que les stands et associations de jeux sont très présents sur Japan Expo Sud

Cliquez pour agrandir

Culture Traditionnelle

L’un des objectifs de Japan Expo Sud est faire découvrir au public toutes les facettes du Japon en contribuant activement au développement de la culture traditionnelle. De nombreuses associations participent à cet effort, autour d’activités, de représentations et d’ateliers très variés, tels que l’Ikebana (art floral japonais), l’Origami, la cérémonie du thé, la calligraphie, la peinture, les jeux traditionnels, lesMatsuri, la cuisine ou encore des conférences sur des points culturels forts. 

Cliquez pour agrandir


Japan Expo Sud c’est tout ça et encore bien d’autres choses que nous vous préparons ! La programmation et les invités du l’édition 2010 seront régulièrement annoncés sur ce site. Nous espérons que vous passerez un agréable moment durant ces trois jours de découverte et de festivités !

Info Pratiques


Cliquez sur les liens suivants pour avoir toutes les informations sur :
Tout sur le site offciel: 

http://www.japan-expo-sud.com/
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 21:56
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 18:16
Qu'allez vous trouver dans le cinéma Japonais ?

Il y a des similitudes avec le cinéma Chinois, les arts martiaux sont liés aux histoires de Samourai (voir Akira Kurosawa, Les 7 Samourais), et la violence à Takeshi Kitano
.
Le cinéma japonais offre aujoud'hui une panoplie rare de très bon réalisateur tout aussi différent les uns que les autres. De Takeshi Kitano à Takeshi Miike, de Kurosawa, l'incontournable en passant par Shoei Imamura, le cinéma Japonais risque de développer chez vous un autre sens du cinéma. 
Vous donnez un conseil ? Difficile, en revanche, vous guider, c'est possible !
Les Genres du Cinéma Japonais
Chambara
" Bataille de Sabre " : désigne les films d'épées Japonais comportant de nombreuses scènes de combats.
Pink-Eiga
" Film Rose ", désigne les films érotiques des années soixante. Seishun-Eiga : Films sur les excès de la jeunesse, violence et sexe.
Roman-Porno
Mélange de romance et de pornographie, la spécialité de la Nikkatsu dans les années soixante-dix.
Meiji-Mono
Film se déroulant pendant l'ère Meiji (1868-1912).
Ninkyo-Mono / Yakusa
Désigne les films qui mettent en scène des membres de cette puissante organisation criminelle d'origine japonaise. Les films de Yakusa sont toujours très présents dans le cinéma japonais. Différent des films de Triade en de nombreux points.
Kaiju-Eiga
Films de monstres japonais, dont Godzilla est la figure la plus mythique.
Jidai-geki
" Théâtre historique " : en opposition au gendai-geki ou théâtre contemporain. Le terme appliqué au cinéma japonais désigne les films traitant de sujets historiques se déroulant avant l'ère Meiji.
Gendai-geki
" Théâtre contemporain " par opposition au " Jidai-Geki " le théâtre historique. Le terme appliqué au cinéma japonais désigne les films traitant de sujets contemporains.


LES FILMS DE A à Z
INCONTOURNABLES


Andrew Lau Wai-Keung
Ang Lee 

Chen Kaige

Fruit Chan
James Wong

Johnny To Kei Fung
John Woo

Jia Zhang-Ke 
Liu Chia Liang
Li Yang
Lik Wai Yu
Lou Ye
Lu Chuan
Patrick Tam
Patrick Yau
Ringo Lam
Samo Hung
Shaw Brothers 
Stanley Kwan
Stephen Chow
Teddy Chen 
Tony Ching Siu-Tung
Tsui Hark

Wang Xiaoshuai 
Wang Yu
Wong Kar Wai
Yuen Woo Ping
Zhang Yang 
Zhang Yimou
 



Ayoma Shinji 
Akira Kurosawa

Kenji Mizoguchi
Kinji Fukasaku

Kiyoshi Kurosawa 
Hirokazu Kore Eda 
Hideo Nakata
Sabu
Seijun Suzuki
Shohei Imamura
Shinya Tsukamoto
Sono Shion
Takeshi Kitano
Takashi Miike
Takashi Shimura
Yasujiro Ozu


COREE
Chang Yoon-Hyun
 
Eo II-Seon 
Hong Sang Soo
 
Hyun Nam-Sub 
Je-Gyu Kang 
Kim Sung-soo
Lee Chang-Dong 
Park Chan-Wook
Song Hye-sung 
INDONESIE
Riri Riza
 
VIETNAM

Tran Anh Hung 
TAIWAN
Edward Yang 
Lin Cheng-Sheng 

Hou Hsiao Hsien 
Tsai Ming Liang
THAILANDE
Frère Pang


Andy Lau 
Bruce Lee

Chow Yun Fat 
Gong Li 
Hirokazu Kore Eda 
Jackie Chan
Jet Li

Ju Jun 
Koji Yakusho 
Lau Ching Wan 
Leslie Cheung
Liu Ye
Maggie Cheung

Michelle Yeoh
Stanley Kwan 
Shu Qi 
Takeshi Kaneshiro
Takashi Shimura
Terajma Susumu
Tony Leung
Toshiro Mifune 
Tran Anh Hung

Zhang Ziyi 
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 18:00

Présentation:

 

Le japon est le pays où la BD est la plus prospère au monde. Les mangas sont surpuissants en Chine, en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie….

 

Cette industrie, depuis les années soixante, produit systématiquement des films et des feuilletons télévisés. La production est donc énorme et multiformes : seule une partie infime de la production est disponible en France. Le manga est un produit de consommation courante : vite lu, vite jeté. La plupart des séries sont prépubliées dans des hebdomadaires.

 

  Dragonball, Sailormoon, par leur version animée, ont apporté le manga dans notre contrée. Le manga, littéralement "images dérisoires", ou "images fantaisistes", ou encore "esquisses rapides" reste cependant bien méconnu et souffre de préjugés. Le manga n'est pas n'importe quoi ; il répond à des règles comme tout style. Le  mangaka est le dessinateur de manga. Tout le monde peu devenir mangaka, mais il est très dur de devenir professionnel dans ce domaine. Le métier de mangaka est un métier éprouvant  et difficile. A moins de vendre ses mangas par millions comme Akira Toriyama ou Rumiko Takahashi, les mangakas sont pratiquement tous à la merci de leurs maisons d'éditions. En effet, toutes les histoires nées de l'imagination des mangakas ne sont pas forcément publiées. Le manager demande d'écrire des histoires nées de leur imagination. Ils rédigent donc un story-board simpliste ("nemu" en japonais) quand l'inspiration vient. Mais,  des centaines de croquis sont corrigés voire refusés, avant que l'approbation du grand patron ne soit donnée...

 

Il en est de même pour la majorité des mangakas dépendants des maisons d'éditions qui voient souvent leurs oeuvres ignorées sans autre formes de procès.  

 

 Il y a différents styles de mangas comme le Shôjo, manga pour filles, le Shônen, manga pour garçon, le Seinen, manga pour les jeunes adultes,….

 

Pour faire un manga, il faut d’abord faire une ébauche graphique  ( story-board ou « nemu » en japonais ). Pas besoin d’y apporter beaucoup de soin, il faut que ce soit lisible et compréhensible. Une fois terminé il faut l’envoyer au manager, qui peut l’accepter tout de suite, ce qui est rare, ou demander une correction ou le refuser. Si le manager est satisfait il autorise la publication dans le magazine en donnant un délai d’un mois en général. Alors la course contre la montre et les insomnies commencent. Le « Genko wo kaku » c’est le véritable travail de dessin au propre qui commence. Il se fait à la plume et à l’encre noire, les textes se font au crayon de papier. C’est un travail difficile et long car le temps est précieux et la moindre erreur peut faire recommencer une page entière. Le travail à l’encre achevé, il faut faire les trames. Une fois le travail finit il faut tout renvoyer au manager, en recommandé car si cela se perd il faut tout recommencer. Il ne reste qu’à attendre la publication. Au bout de trois semaines un colis arrive avec la fiche de paye, le travail achevé en version magazine et les quarante pages « Genko » avec des textes dactylographiés à la place de l’écriture manuelle.

 

  Conditions de travail

 

Le travail s’effectue à domicile la plupart du temps, mais c’est plus difficile car c’est souvent seul. Il peut aussi s’effectuer en atelier, ou les dessinateurs peuvent être aidés par des assistants ou des amis.

 

L’équipement utilisé est le plus souvent du papier, des trames (elles sont utilisées en général pour faire les ombres, les textures spéciales, les décors de fond déjà près comme les immeubles, les passants les nuages, les paysages,… ou bien pour recouvrir une zone sombre avec certains dégradés de gris. C’est très pratique d’autant que la variété disponible a augmenté.) Il faut aussi un cutter à trames, deux ou trois crayons de papiers (critérium), quelques plumes, de l’encre de chine, quelques pinceaux, deux règles et plusieurs gommes. Les mangakas travaillent avec leur maisons d’édition pour la plus part, d’autres comme Akira Toriyama (Dragon Ball Z) ou Rumiko Takahashi (Maison Ikkoku, Ranma 1/2, Inuyasha,…), qui sont de grands mangakas, travaillent pour leur propre compte.

 

Quand une publication est prévue c’est la course contre la montre et il y a beaucoup d’insomnies car les délais sont très courts pour fournir le travail. Lorsque tout est achevé pour le manga, il faut alors tout de suite recommencer à travailler pour chercher de nouvelles idées. Et il faut donc recommencer tout le processus pour espérer éditer un nouveau manga. En moyenne il y a 12 heures de travail par jour, le mangaka doit donc fournir entre 16 et 18 pages chaque semaines. Pour cela, il s’entoure de plusieurs assistants : un fera les encrages, un autre posera les trames…. 

 

Qualités requises

 

Contrairement à une idée reçue la principale qualité requise n’est pas le dessin. Il y a  beaucoup de très bons mangakas qui dessinent mal ! Mais la première chose qui attire dans leurs productions est l’originalité. Il faut avoir de bonnes idées pour faire de bonnes histoires., Ensuite ce sont les techniques du manga qui sont essentielles. Il existe de très bon dessinateurs qui ne sevendent pas. Tous simplement parce que leurs mangas ne sont pas intéressants ou difficiles à lire. Les techniques de mise en page doivent être appropriées à l’histoire ou au genre, les dialogues doivent s’enchaîner correctement, les bulles doivent être bien placées, c’est tout ça la technique. 

 

Carrière et promotion

 

Il faut d’abord obtenir la reconnaissance d’un éditeur. Lorsque c’est fait, il faut suivre le rythme imposé, avoir du succès auprès du public et on peut espérer une bonne carrière. Si tout va bien un mangaka peu espérer voir ses mangas transformés en animations pour la télévision et enfin la traduction pour la vente dans d’autres pays.

 

Salaires

 

Les débuts sont très difficiles la plupart du temps. On ne reçoit un salaire que si une oeuvre est acceptée et éditée. Le dessinateur de mangas doit fournir énormément de travail. S’il est aidé par des assistants et qu’il peut écrire et dessiner des grandes quantités de mangas, il peut espérer atteindre un niveau élevé de salaire, ce qui explique que six des dix plus gros salaires du Japon sont des mangakas. Certains arrivent juste à vivre de leur art tout au long de leur vie.

 

Formation


Au Japon il existe une école très connue et spécialisée dans le manga et l’animation. C’est le « JAPAN ANIMATION & MANGA COLLÈGE ».

 

C’est après avoir terminé le lycée que les jeunes japonais qui veulent devenir mangaka intègrent ce collège. Ce sont des cours qui permettent au bout de deux ans de débuter dans la vie professionnelle. Les professeurs sont des mangakas professionnels et ils disposent de matériel à la pointe. Un entretien de motivation est obligatoire pour pouvoir intégrer l’école. De plus aucune absence ni retard ne sont tolérés. A moins d’avoir une raison valable, c’est le redoublement assuré et sans préavis.

 

Une journée de classe est composée de 6 heures de cours, avec des travaux pratiques et de la théorie « technique ». Les jeunes doivent être capable en deux ans de travailler dans une équipe d’animation ou de savoir créer des mangas de qualité. Durant toute l’année les élèves devront remettre des dizaines de pages de mangas qui montreront qu’ils ont bien compris les différentes techniques qu’ils apprennent. Les élèves de cette école sont très bien encadrés et ont toutes les chances de réussir puisque leurs partenaires directs sont à peu près toutes les maisons d’édition du pays. Certains futurs mangaka sont repérés très vite et sont déjà passés professionnels pour des grands magazines.

 

La filière traditionnelle, c’est à dire sans le passage dans cette école, est  nettement plus dure, car il y a une grande concurrence, et rencontrer des éditeurs est très, très difficile.

 

 

(image de l'école Nihon Manga Juku School)  

 

 

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 17:57
     
 
  Titre : Le jour où le soleil est tombé... J'avais quatorze ans à Hiroshima

De : HASHIZUME Bun

Edition : Editions du Cénacle de France

Date : Octobre 2007

ISBN : 978-2916537016

Commentaire : 

"Le témoignage bouleversant d'une survivante d'Hiroshima écrit avec poésie et humanité. Par le biais de son histoire personnelle et de celle de ses proches, l'auteur raconte l'horreur de la bombe, la dureté de la vie à Hiroshima les premières années après le 6 août 1945 ainsi que les conséquences sur sa vie. C'est un récit, documenté, porteur d'un message de paix." En plus, ce livre a été traduit par Pierre Régnier, un des professeurs de l'association ! ... et cerise sur le gateau, "Le jour où le soleil est tombé" fait partie des lectures recommandées par le Guide Vert "Japon" (édité par Michelin, mars 2009) ! Disponible au prix de 23,5 euros auprès des Editions du Cénacle de France et de l'association Japon et Culture (03 20 30 71 79 ; Renseignements par mail.) Pour plus d'infos et/ou commander le livre, le site des Editions du Cénacle de France 





  Titre : Takemusu Aiki

De : UESHIBA Morihei (traduction et commentaires : S. Kurihara, B. Traversi, P. Régnier)

Edition : éditions du Cénacle de France

Date : mars 2006

ISBN : 2-916537-00-7

Commentaire : 

Unique ouvrage où le fondateur de l'aikidô UESHIBA Morihei présente de manière systématique les fondements spirituels et philosophiques de sa pratique. Tous ceux qui s'intéressent aux arts martiaux, à la philosophie et aux religions du Japon, trouveront dans ce livre des éléments de pensée rares et profonds - ceux qu'animaient le fondateur de l'aikidô, incontestablement un des plus grands maîtres d'arts martiaux du 20è siècle qui voyait dans son art une Voie vers l'harmonie et la paix du monde. Disponible au prix de 22,5 euros auprès des Editions du Cénacle de Franceet de l'association Japon et Culture (03 20 30 71 79 ; Renseignements par mail.) Plus d'information sur cet ouvrage : www.takemusu-aikido.com.





  Titre : Empreinte japonaise

De : Laure et Magali

Edition : Critères Editions

Date : mai 2009

ISBN : 978-2-917829-05-9

Commentaire : 

Un très joli livre original mêlant photos artistiques, dessins, haiku et caractères japonais. "Le dessin fait ressortir l’atmosphère mystérieuse d’une photo, la photo accentue la poésie raffinée du dessin. Des impressions croisées sur une nature abondante, généreuse, qui invitent à des moments de beauté simple et profonde. Laissez-vous aller au fil des pages à la magie de ces délicatesses si japonaises…" 





  Titre : Le cinéma japonais d’aujourd’hui - Cadres incertains

De : THOMAS Benjamin

Edition : Presses Universitaires de Rennes

Date : 2009

ISBN : 978-2-7535-0816-3

Commentaire : 

Descirption de l'éditeur : "Au cœur du cinéma japonais d’aujourd’hui, le questionnement des cadres esthétiques ne se déprend jamais d’une réflexion sur l’incertitude des cadres sociaux et identitaires. « De quoi est faite mon identité ? », questionnait Kurosawa. Cette interrogation guidera l’exploration d’un vaste territoire cinématographique : le cinéma japonais de 1989 à aujourd’hui. À travers l’étude de plus d’une centaine d’œuvres, parmi lesquelles des films de Takeshi Kitano, Takashi Miike, Rokurô Mochizuki, Hirokazu Kore-eda, Masato Harada, Toshiaki Toyoda, Shinji Aoyama, Ryûichi Hiroki ou Nobuhiro Suwa, c’est une possible cartographie du cinéma japonais actuel et de ses enjeux qui se dessine ici." (pour commander le livre, cliquez ici)





  Titre : Tokyo sanpo

De : Florent CHAVOUET

Edition : Philippe Picquier

Date : 23 mars 2009

ISBN : 978-2-8097-0076-3

Commentaire : 

Difficile de présenter ce recueil de dessins pleins d'humour qui pourrait presque être un guide pour visiter Tôkyô (chaque chapitre s'organise autour d'un quartier avec sa carte et son kôban). Une belle ballade (sanpo) à travers Tôkyô...





  Titre : Fugu

De : Marie-Christine COLLARD

Edition : L'Harmattan

Date : 

ISBN : 978-2-296-06681-6

Commentaire : 

Ce roman, qui est à la fois une histoire d'amour et un thriller, est inspiré par l'expérience au Japon de Marie Christine, membre de l'association Japon & Culture, ayant vécu plusieurs années au Japon... 
Carole, jeune étudiante, débarque à Tokyo pour retrouver Kiyoshi avec qui elle a eu une brève liaison en France, sans trop savoir à quoi s'attendre. Dans ce Japon dont elle connaît la langue mais dont elle ignore les codes, Carole va perdre peu à peu ses repères. Entraînée dans un jeu pervers où chacun avance masqué, Carole se perdra dans les dédales de Tokyo, la tentaculaire, jusqu'au nécessaire affrontement avec elle-même.





  Titre : Allo... la terre ? Ici, Tokyo

De : Nadège FOUGERAS

Edition : Mettis

Date : 4 oct 2006

ISBN : 978-2916172071

Commentaire : 

Un petit livre très sympa qui se lit rapidement mais où on apprend beaucoup de choses sur le Japon. Sorte de livre-blog joliment écrit et illustré. Nadège Fougeras nous décrit ses impressions sur un Japon qui l'a séduite autant qu'il l'a surprise. A lire !





  Titre : Totto-chan

De : Tetsuko KUROYANAGI

Edition : Presse de la renaissance

Date : avril 2006

ISBN : 2-7509-0217-7

Commentaire : 

Une très jolie histoire (biographie) d'une petite fille japonaise pendant la guerre. Patiemment traduit par Olivier Magnani (cf. 'Mikado'), ce livre vous fera réfléchir sur l'éducation, l'enfance, l'école... A lire ! Présentation de l'éditeur :Simple comme un haïku, belle comme un cerisier en fleurs, pleine d'espérance comme une petite fille de 6 ans, cette histoire vraie offre un regard clairvoyant sur les enfants et l'école. 





  Titre : Tokyo - petits portaits de l'aube

De : Michaël FERRIER

Edition : Gallimard

Date : octobre 2004

ISBN : 2070772136

Commentaire : 

Petit roman superbement écrit par un amoureux de Tôkyô. A lire absolument ! Non seulement c'est extrêmement agréable à lire mais en plus on apprend énormément de choses sur Tôkyô 'underground'. Michaël Ferrier habite Tôkyô depuis 10 ans et enseigne la littérature à Tôdai, la Prestigieuse...





  Titre : Parlons Japonais

De : Tomoko HIGASHI et Kazuro OGUMA

Edition : éditions Presses Universitaires de Grenoble

Date : Oct. 2006

ISBN : 978-2706113901

Commentaire : 

Nous avons essayé un certain nombre de manuels avant d'adopter celui-ci (nous continuons à tester ceux qui sortent mais sans avoir rien vu pour le moment qui nous semble vraiment mieux, au contraire, beaucoup des manuels plus récents sont soit truffés d'erreurs soit mal conçus, parfois les deux !). Comme il s'agit d'un véritable manuel (pas une initiation pour autodidactes) nous ne le conseillons qu'à ceux qui peuvent être guidés par un professeur. Ce livre est bien fait dans l'ensemble même si on peut regretter certaines "accélérations brutales" dans la progression (gare à la leçon 6 !... ceux qui ont testé vous le diront !) Mais dans l'ensemble, nous en sommes très satisfaits. Il y a un deuxième volume que nous utilisons aussi mais avec moins d'enthousiasme du fait surtout de la longueur excessive des leçons. ATTENTION : depuis la 'nouvelle' édition d'octobre 2006 ce manuel n'est désormais disponique qu'avec le CD audio (avant il était possible d'acheter le livre sans le CD)





  Titre : Dites-le plutôt en japonais !

De : Jean-Pierre Vasseur, Kaeko Murata, Pierre Régnier et Kentaro Mori

Edition : éditions Jean-Pierre Vasseur

Date : 3ème trimestre 2005

ISBN : ISBN 2.913305.15.6

Commentaire : 

Petit livret d'introduction au japonais avec CD à emporter partout avec soi. L'association a participé à la réalisation de ce livret (!) qui est la version japonaise d'une collection qui se décline déjà dans bon nombre de langues (anglais, allemand, chinois, etc.). On y trouve une petite introduction à l'écriture du japonais, un résumé des points de grammaire essentiels et tous les termes et expressions de bases utiles lors d'un voyage au Japon... Disponible en librairies et chez Amazon (entre-autres...)





  Titre : Kanji to Kana (Kanji et Kana)

De : Wolfgang HADAMITZKY et Pierre DURMOUS

Edition : J. Maisonneuve

Date : 1987

ISBN : ISBN 2.7200.1057.X

Commentaire : 

Il existe quelques dictionnaires de kanji japonais-français mais peu sont vraiment bons. Celui-ci est sérieux (ce n'est pas le cas de tous, méfiez-vous !) Il a ses défauts, notamment un système de classement par clés qui lui est propre (différent du système japonais, ce qui fait que lorsque vous passerez sur des dictionnaires japonais vous serez un peu désorientés au départ) mais il n'y a que peu d'erreurs et le fait que les kanji y soient présentés globalement dans l'ordre de fréquence d'apparition dans les journaux permet de les travailler progressivement en étant certain de "travailler utile"... Vous y trouverez notamment pour chaque kanji (les 1945 kanji officiels) l'ordre de traçage (indispensable !), les principales lectures ainsi que quatre ou cinq exemples de mots composés.





  Titre : Kanji Gakushû step 10 kyû

De : Nihon kanjikyôiku shinkôkai

Edition : Nihon kanjikyôiku shinkôkai

Date : avril 2006

ISBN : 9784890961221

Commentaire : 

Ce livre sera très utile à tous ceux qui désirent passer le Kanji Kentei (test officiel que nous organisons deux fois par an à Lille) Il s'agit d'un cahier d'exercices avec ses corrections pour le test d'aptitude de Kanji 10. Il existe pour tous les niveaux (10 étant le plus facile avec 80 kanji) et est disponible à Paris, notamment chez Junku.





  Titre : Grammaire japonaise systématique (2 vols)

De : Reiko SHIMAMORI

Edition : J. Maisonneuve

Date : 1994 (vol.1) et 2001 (vol. 2)

ISBN : vol. 1 : ISBN 2.7200

Commentaire : 

Voilà de quoi occuper vos longues soirées d'hiver ! Toute la grammaire japonaise (ou presque) expliquée dans le détail et de façon claire et précise. Le must du livre de grammaire. Il ne s'agit pas d'un manuel mais d'un livre de référence (pas d'exercices, mais de nombreux exemples). Quand vous avez un doute sur l'utilisation de tel ou tel point de grammaire vous l'ouvrez et vous avez la réponse !





  Titre : MIKADO

De : Olivier MAGNANI

Edition : ellipses

Date : 2004

ISBN : ISBN 2.7298.1981.9

Commentaire : 

Petit livre sympa et bien pratique pour partir en vacances et réviser tranquillement sur la plage ce que l'on a vu pendant l'année. L'auteur est très sympa et particulièrement compétent ! Vous y trouverez plein de listes de vocabulaire thématiques accompagnées d'exercices et de jeux.





  Titre : Le Japonais en MANGA

De : Marc BERNABE

Edition : éditions Glénat

Date : mars 2005

ISBN : 2.7234.5120.8

Commentaire : 

Avant de l'avoir en main, on se disait que ce livre dont l'auteur n'est pas Japonais et qui aborde la langue d'une façon risquée avait pas mal de chances d'être très moyen... Eh bien, au contraire, c'est très réussi. Même si on peut toujours trouver à redire (notamment peut-être du point de vue pédagogique) cela reste un ouvrage bien élaboré et très travaillé. Il reste quelques coquilles mais cela semble inévitable sur près de 300 pages... Vous ne parlerez pas japonais simplement en lisant ce livre mais au moins y trouverez-vous de quoi travailler la langue de manière agréable ainsi que beaucoup d'explications permettant de déchiffrer les dialogues parlés des manga (explications absentes de la plupart des manuels ordinaires). Il s'agit d'un must pour les fans de manga qui veulent s'essayer à lire les V.O.





  Titre : 100 regards inédits sur le Japon

De : Collectif - Association Jipango

Edition : Association Jipango

Date : mars 2004

ISBN : ISBN 2.9520584.0.7

Commentaire : 

Petit guide sympa et "hors normes" dans la mesure où ce sont une centaine de personnes (Français et Japonais) qui ont vécu ou vivent au Japon et donnent leurs bonnes adresses et parlent de leur expérience du Japon. Une très bonne idée ! En supplément 1000 adresses du Japon en France. 





  Titre : Le panthéon bouddhique au Japon - Collections d'Emile Guimet

De : Bernard FRANK

Edition : Réunion des Musées Nationaux

Date : 1991

ISBN : 2.7118.2415.2

Commentaire : 

On ne peut prétendre s'intéresser à la culture japonaise et faire l'impasse sur les religions du Japon. Ici, c'est une présentation des principales figures de l'iconographie bouddhique au Japon qui vous est proposée à travers les remarquables statues de la collection d'Emile Guimet. Bernard Franck était non seulement le plus grand savant français dans ce domaine mais aussi un homme aux qualités humaines exceptionnelles. La simplicité naturelle de ses explications nous fait oublier la complexité de l'univers qu'elles décryptent. Initiation indispensable pour espérer ne pas passer à côté de tout sans rien voir en visitant des temples au Japon... 





  Titre : Chronique japonaise

De : Nicolas BOUVIER

Edition : Payot & Rivages

Date : 2001

ISBN : 2-228-88198-8

Commentaire : 

Un très beau livre d'écrivain voyageur. L'humour délicat, la grande capacité d'observation et la finesse de jugement de Nicolas BOUVIER (1929-1998) font de ce livre un véritable petit chef-d'oeuvre. A lire absolument ! 





  Titre : Soie

De : Alessandro BARICCO

Edition : Gallimard, folio

Date : 2001 (tr. fr. Albin Michel, 1997)

ISBN : 2.07.041965.7

Commentaire : 

Roman. Poétique, léger, profond, épuré, émouvant... Il ne manque pas de qualificatifs possibles pour ce court roman magistralement écrit. "Une histoire qui vous fait faire des allers-retours magiques entre la France et le Japon au 19ème siècle."... ;-) 





  Titre : O-yoné et Ko-Haru

De : Wenceslau de Moraes

Edition : Phébus

Date : avril 2005

ISBN : 2-7529-0099-8

Commentaire : 

Superbe petit livre composé de seize récits, regards tendres d'un vieux portugais exilé volontaire au Japon. Wenceslau de Moraes (1854-1929) a passé les trente dernières années de sa vie au Japon qu'il aimait passionnément : "Le Japon, je l'ai aimé en transports de délire, je l'ai bu comme l'on boit un nectar..." A lire absolument !!

Source : http://www.japon-culture.com/
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 11:38
Pour les fans de manga et de cartoon j'ai trouver ce ti site en surfant sur le net :
Tu pourras regdez les videos, particper a des concours, jouer a des jeux ...

http://www.cartoonnetwork.fr/
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 15:06

ET VOILA UN ARTICLE AVEC LES LIENS POUR VOIR LES CHAINE DE TV JAPONAISES!

(attention quelques fois les liens ne marchent pas mais ils sont toujours bon - ils doivent avoir quelque problème technique)

ABC                                                                 KANSAI-TV                                                       SUN TV                                 YTV

ANIMAX                                                           MBS                                                                   TBS                                                                   

BS 1                                                                MUSIC-ON                                                        TV ASAHI

BS 2                                                                NHK e                                                                TV OSAKA

EISEIGENKI JOU                                         NHK g                                                                TV TOKYO

FUJI TV                                                           NTV                                                                    WOWOW

(ps: ne vous faites pas avoir par l'heure c'est la tv jap en direct xD avec 8h de plus en hiver et 7h de plus en été dans le cas de la France- alors un conseil regardez les le matin ^^ )

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 15:02






Des tites videos pour vous aider et vous donner des iddées pour vos cosplay ! j'espere qu'elle vous servirons^^


Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article

Liens Morts

liens-mort-icone.png