Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 16:02

Dorayaki

Dorayaki
Pour une dizaine de pancake :

- 100 g de farine

- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

- 2 oeufs

- 50 g de sucre

- 1 et 1/2 cuillère à soupe de miel

- 40 ml d'eau

- 40 ml de lait

- pâte sucrée de haricot rouge azuki que l'on trouve dans une épicerie japonaise

Préparation :

1. Mєαиgєя α fαяιиє ανє¢ є вι¢αявσиαтє є ѕσυє.

2. Bαттяє єиєяgιqυємєит єѕ σєυfѕ ρυιѕ яαנσυтєя є ѕυ¢яє єт є мιє, вιєи мєαиgєя.

3. נσυтєя α fαяιиє, вιєи мєαиgєя ρυιѕ αנσυтєя ρяσgяєѕѕινємєит 'єαυ єт є αιт.

4. Łαιѕѕєя яєρσѕєя α ραтє 1/2н α тємρєяαтυяє αмвιαитє.


5. Нυιℓєя єgєяємєит υиє ρσєℓє. Fαιяє ¢нαυffєя α fєυ ∂συχσуєи. Vєяѕєя υиє ρєтιтє ℓσυ¢нє є ραтє αυ ¢єитяє. ттєияє qυє α ραтє fαѕѕє єѕ вυєѕ αναит є α яєтσυяиєя. Яєтιяєя є α ρσєє єт яєѕєяνєя. Fαιяє ¢υιяє єѕ αυтяєѕ ραи¢αкє.

6. Tαятιиєя υиє ¢συ¢нє ∂є ραтє ∂є нαяι¢σт яσυ ѕυя υи ραи¢αкє єт яє¢συνяιя ανє¢ υи єυχιємє.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 16:01

Niku jaga

Niku jaga
Intro :

C'est un plat "Tombeur" : les jeunes hommes japonais rêvent d'épouser une gentille fille qui sache faire un bon NIKU-JAGA, et la jeune femme japonaise, une fois qu'elle a trouvé une cible pour son mariage, prépare ce "NIKU-JAGA" en tablier à petites fleurs dès qu'elle a été invitée chez son copain pour le dîner.

Il ne s'agit ni de potion magique, et surtout pas de sort, mais c'est tout simplement une saveur de maman. C'est une recette repsentative des plats familiaux et traditionnels, appelés "NIMONO". Les Japonais mangent, dès leur plus jeune âge, ces plats mijotés dans la soupe à base de sauce soja, surtout à la maison, et ils aiment beaucoup cette cuisine vraiment familière et reposante pour eux.

Je ne pense pas que NIKU-JAGA ait la même efficacité pour les français, malheureusement, mais avec cette recette, vous allez couvrir le gt le plus authentique (dans un certain sens) de la cuisine japonaise.


INGREDIENTS : pour 2 - 4 personnes

-150 g ∂є ρσя¢ (ρσιтяιиє ∂є ρяєfєяєи¢є)

-2 συ 3 ρσммєѕ-∂є-тєяяє (єиν. 400/500 g)

-1 ¢αяσттє (мσуєииє συ gяσѕѕє)

-2 σιgиσиѕ


Assaisonnement

-2 ςยเllєгєร ค ร๏ยקє ๔є รยςгє

- 4 ςยเllєгєร ค ร๏ยקє ๔є รคยςє ร๏ןค

-0,5 ςยเllєгє ค ςคŦє ๔є ๔ครђเ
[/c]( dashi =C'est le bouillon de poisson qui est utilisé pour les soupes japonaises telle que la fameuse Soupe MISO
On ne trouve du "DASHI" que dans les épiceries japonaises et dans le supermarché chinois Exo-store.)


-2 ςยเllєгєร ค ร๏ยקє ๔є รคкє, ŦคςยltคtเŦ

PRÉPARATION :

1. Epluchez les pommes de terre. Coupez-les en deux.

2. Coupez chaque morceau encore en deux.

3. Taillez-les de façon à obtenir des cubes de 2 ou 3 cm.

4. Mettez-les dans l'eau froide.

5. Epluchez les oignons. Coupez-les en deux.

6. Coupez-les en 0.5 ou 1 cm de largeur.

7. Epluchez la carotte.

8. Coupez le bout en oblique de manière à obtenir des morceaux de taille équivalente à ceux de pomme de terre.

9. Tournez la carotte de 90°. Coupez encore l'extrémité en oblique.

10. Répétez ces opérations...

11. ... jusqu'à la fin.

12. Tranchez la viande assez finement.

13. Faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile dans une casserole.

14. Retirez la casserole du feu une fois chaude, et mettez-y la viande. Après avoir légèrement cuit la viande, remettez la casserole sur le feu.

15. Lorsque la couleur de la viande a changé, ajoutez les oignons. Faites-les cuire en remuant.

16. Ensuite les pommes de terre. Faites-les cuire en remuant.

17. Versez de l'eau de manière à recouvrir les ingrédients. Ajoutez les carottes.

18. Quand l'eau bout, baissez le feu sur moyen. Enlevez les dépôts de la surface.

19. Ajoutez l'assaisonnement (Dashi, sucre, Saké, sauce soja).

20. Laissez mijoter pendant 20 à 30 minutes environ.

21. Mettez dans un bol et dressez quelques haricots verts cuits pour donner de la couleur.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 16:00

Gyu no tataki

Gyu no tataki
Intro :


נє тяα∂υιѕ ¢єттє яє¢єттє ραя "яôтι ∂є вσєυf נαρσиαιѕ", мαιѕ çα иє яєѕѕємвℓє ρєυт-êтяє ραѕ ∂υ тσυт à

¢є qυє νσυѕ αттєи∂єz. ιℓ єѕт ρяєѕqυє ¢яυ єт мαяιиé ∂αиѕ υи αѕѕαιѕσииємєит, ∂ιѕσиѕ тяèѕ αѕιαтιqυє.

ανє¢ ¢є ρℓαт, νσυѕ ∂é¢συνяιяєz ¢єятαιиємєит υиє αυтяє fιgυяє ¢α¢нéє ∂υ вσєυf, ℓα νιαи∂є qυє νσυѕ ρєиѕιєz ѕι

fαмιℓιèяє.єѕѕαуєz αυ мσιиѕ υиє fσιѕ ¢єттє ρяéραяαтισи ∂є вσєυf ρяσνєиαит ∂υ ραуѕ ∂єѕ "ρσιѕѕσиѕ ¢яυѕ".



Ingrédients : pour 2 personnes

-rôti de boeuf à manger très rouge 400 g

Ingrédients A :

-10 cm de gros poireaux, coupé en deux (5 cm x 2)
-5 cm de grosse carotte, épluchée
-1 morceau de gingembre d'environ 2 cm d'épaisseur
-1 gousse d'ail

Assaisonnement B :

-1/4 verre d'huile normale
-1/4 verre d'huile de sésame
-3/4 verre de sauce soja
-1/4 verre de saké


Préparation :

1. Taillez tous les ingrédients A en filaments.
Mettez-les dans un sac plastique de cuisine "Ziplock", y ajoutez tous les ingrédients de la Sauce B.

2. Coupez le ti en deux dans la longueur de manière à obtenir des morceaux allongés.
Mettez dans un grand bol plusieurs glons, et y ajoutez de l'eau. Gardez-le à côté.

3. Saisissez chaque côté des morceaux de viande.

4. Une fois tous les côtés saisis, jetez-les tout de suite dans le bol contenant de l'eau très froide afin d'empêcher la viande de continuer à cuire.

5. Lorsque la viande est bien refroidie, mettez ces morceaux dans le sac que vous avez préparé (1).

6. Laissez-les mariner pendant une nuit dans le réfrigérateur. Servir avec de la salade fraiche et/ou du concombre.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:59

Onigiri

Onigiri
Intro :


On les appelle "ONIGIRI", mais aussi "OMUSUBI". Les Japonais ne les mangent pas en général à la maison,

mais ils les apportent toujours au pick-nick, en voyage, à l'école et même au bureau. Ce sont de véritables

sandwichs en riz pour les Japonais !

Ce n'est vraiment pas un plat difficile à préparer



USTENSILES :


-Grille pour four ( indispensable pour faire du poisson grillé )


INGRÉDIENTS pour 6 boules env.


-2 GÔ de riz, préparé à la façon japonaise, voir la préparation de "GOHAN".

-1 UMEBOSHI, prune séchée, débarrassée de son noyau et ecrasée.

-1/2 filet de saumon, bien salé et grillé au four. Émiettez-le ensuite.

-1,5 feuilles de NORI, coupée en 4 en longueur.

-Sel

TAKUAN : Radis blanc seché et mariné .On en trouve dans les épiceries japonaises.



PRÉPARATION



1. Préparez tous les ingrédients sur la table : Nori sur une grande assiette qui va accueillir les Onigiri; saumon grillé et émietté; Umeboshi ecrasée; un bol d'eau; Gohan dans un grand saladier; sel

2. Mouillez bien vos deux mains.

3. Mettez généreusement du sel sur les deux mains.

4. Prenez du riz sur une main.

5. Mettez un morceau de saumon au milieu du riz.

6. Recouvrez avec du riz d'une quantité égale.

7. Pressez-le avec l'autre main ...

9. ..., de manière à former le sommet d'un triangle.

10. Retournez de 120°...

11. ... pour former un autre angle. pétez 2 tours complets.

1
2. Aplatissez les 2 faces.

1
3. Mettez la feuille de Nori au centre.

15. Entourez la boule.

16. Recommencez avec la prune séchée.






Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:58

Temari zushi

Temari zushi
Intro :


Temari, c'est un petit ballon japonais, que nous ne voyons plus beaucoup aujourd'hui. Les Japonais forment souvent le riz comme de la pâte à modeler. Le riz mis en forme est en effet lquivalent des sandwichs pour les Japonais. D'ailleurs on les mange souvent à la main. Temari-zushi est donc Sumeshi (riz vinaigré pour le SUSHI) formé en petit ballon. il y a énormément d'autres possibilités. Essayez avec tout ce que vous voulez !


INGREDIENTS : pour 2-3 personnes

1,5 GÔ DE "SUMESHI" : voir "MAKI-ZUSHI"

1/4 FEUILLE DE "NORI" : tailler en bâtonnets (0,5 cm x 6/7 cm)

1/3 FILET DE SAUMON :

1 "UMEBOSHI" ( C'est une prune japonaise séchée, très salée. Elle est cachée souvent dans les boules de riz

que les Japonais appellent ONIGIRI ou OMUSUBI, équivalent de sandwich, et surprend les ignorants.)



ρяєραяαтισи ∂є "тємαяι-zυѕнι"

1.мєттяє ℓє мσя¢єαυ ∂є ѕαυмσи ∂αиѕ ℓє ¢σиgéℓαтєυя נυѕqυ'à ¢є qυ'ιℓ ѕσιт αѕѕєz ∂υя ρσυя ρσυνσιя êтяє ¢συρé
тяèѕ fιи fα¢ιℓємєит (∂є 30 à 60 мιиυтєѕ).

2.ρєи∂αит qυє ℓє ѕαυмσи єѕт єи¢σяє ∂υя, ℓє ρяéραяєя єи тяαи¢нєѕ тяèѕ fιиєѕ.

3.ℓ'éραιѕѕєυя ι∂éαℓє ∂єѕ тяαи¢нєѕ ρσυя ¢єттє яє¢єттє єѕт ¢єℓℓє ∂єѕ тяαи¢нєѕ ∂є ѕαυмσи fυмé.

4.ℓαιѕѕєя ℓєѕ тяαи¢нєѕ ¢συρéєѕ ∂αиѕ ℓє яéfяιgéяαтєυя. νσυѕ иє ℓєѕ ∂éρσѕєяєz ѕυя ℓєѕ вσυℓєѕ ∂є яιz qυє נυѕтє αναит ∂є ℓєѕ ѕєяνιя ѕυя ℓєѕ αѕѕιєттєѕ.

5.ρяéραяαтισи ∂єѕ вσυℓєѕ ∂є яιz : υиє fσιѕ qυє ѕυмєѕнι єѕт яєfяσι∂ι, єи ρяєи∂яє υиє ρσιgиéє ∂αиѕ ℓα мαιи мσυιℓℓéє

6.ℓє мєттяє єи fσямє ∂є вσυℓє ∂є ℓα мêмє fαçσи qυє ∂є ℓα ρâтє à мσ∂єℓєя.

7.яє¢σммєи¢єя נυѕqυ'à ¢є qυ'ιℓ иє яєѕтє ρℓυѕ ∂є яιz.

8.мєттяє ѕυя ℓα вσυℓє, ѕσιт ∂єυχ fєυιℓℓєѕ ∂є иσяι єи ρєтιтѕ вâтσииєтѕ, ¢σммє υи ραqυєт ¢α∂єαυχ, ѕσιт υи ρєυ ∂є ρяυиє ѕé¢нéє є¢яαѕéє αυ мιℓιєυ, ѕσιт υиє fιиє тяαи¢нє ∂є ѕαυмσи ∂є мαиιèяє à ℓα яє¢συνяιя.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:57

Makizushi

Makizushi
PREPARATION DU "SUMESHI"


Tout d'abord, préparons le "SUMESHI" - le riz vinaigré pour le SUSHI !

Cette préparation est commune pour tous les plats de la famille SUSHI.



INGREDIENTS :


5 cuillères à café de "SUSHINOKO"

1 GÔ et demi de riz rond : cuire normalement


Ustensiles :


"SUSHI-OKE" ou grand saladier

"SHAMOJI" ou spatule






Mettre le riz encore chaud dans un Sushi-oke, ou un grand saladier,

légèrement mouillé. Tout en refroidissant le riz avec un éventail, saupoudrer la moitié de Sushinoko et

commencez, avec un shamoji ou une spatule, à mélanger le riz en le coupant tout en dessinant des traits

verticaux et horizontaux. Ajouter le reste de la poudre et mélanger encore, toujours en faisant attention à ne pas

rendre le riz gluant.



--------------------------------------------------------------------------------


INGREDIENTS : pour 6 bâtons


3 feuilles de "NORI" : couper en deux
"TAMAGOYAKI" avec 2 oeufs : tailler en bâtonnets
1/3 filet de saumon : couper en bâtonnets, voir SASHIMI
1/5 concombre : tailler en bâtonnets



Ustensiles :

"MAKISU" (petit tapis pour rouler les "MAKIZUSHI" (rouleau de SUSHI) )


PREPARATION DE "MAKI-ZUSHI"


1. Mettre une feuille de NORI coupée sur le MAKISU. Comme le riz est assez collant, une fois celui-ci mis, vous ne pourrez plus recommencer.

2. Etaler environ une cuillère à soupe de SUMESHI en laissant 1/4 de surface d'un côté. Attention ! Si vous mettez trop de riz, il débordera de votre feuille de NORI lors de l'enroulement.

3. Déposer deux concombres en bâtonnets horizontalement. Puis mouiller avec vos doigts l'espace sans riz pour que la feuille de Nori soit bien collée après l'enroulement.

4. Soulever le côté de Nori face à vous avec Makisu en appuyant sur les bâtonnets de concombre pour qu'ils restent au centre. Replier en une seule fois (mais lentement bien sûr) l'extrémité de Nori face à vous sur la frontière entre le riz et le Nori, du côté opposé.

5. Soulever MAKISU avec votre main droite et avec votre main gauche faire rouler un peu de manière à insérer, vers l'intérieur du rouleau, le côté venant d'être replié.

6. Une fois le côté entré, enrouler jusqu'à la fin de la feuille de NORI et faire rouler l'ensemble encore une fois sous MAKISU de façon à bien le former.

Laisser le à côté en mettant la partie collée en bas pour eviter un décollement.

7. Recommençons avec le saumon en bâtonnets.

8. N'oublier pas d'appuyer sur le saumon.

9. Soulever MAKISU et faire rouler un peu de manière à insérer, vers l'intérieur du rouleau, le côté venant d'être replié.

10. C'est le tours de TAMAGOYAKI en bâtonnets.

11. Replier le côté qui vous fait face vers l'autre extrémité, sur la frontière entre le riz et le Nori. En une seule fois, c'est important !


Essayer de trouver la bonne quantité de riz et la bonne technique d'enroulement.

12. Mouiller votre couteau avant couper vos Makizushi, autrement il attacherait au riz collant et vous ne pourriez plus le retirer.

13. Couper les comme vous voulez. En six, c'est une bonne taille pour déposer ensuite debout sur une assiette.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:56

Oden

Oden
Intro


le pot au feu japonais, ODEN. Sans vouloir vous décevoir, il n'y a pas de

viande dans notre pot au feu, comme d'habitude ! On y trouve des légumes, des Kon'nyaku, des œufs durs et ...

des quenelles (de poisson) japonaises de toutes sortes.


Pour préparer un vrai ODEN, on commence par préparer du Dashi (bouillon) avec des Konbu (une sorte

d'algue), etc. Faites seulement attention au niveau du feu et vous aurez environ deux heures plus tard un plat

vraiment exotique très réussi.



INGRÉDIENTS (pour 3-4 personnes)

-1 Kon'nyaku

-1/2 radis blanc (ou 3 navets)

-2-3 œufs

-1 paquet de Chikuwa (5 batonnets)

-1 paquet d'Ika-maki (4 batonnets)

-1 paquet de Tsumiré (7 boules environ)


Soupe

-1 sachet de "ODEN no moto" (soit 20g, ce que j'ai utilisé (marque SB))

-1 litre d'eau env. (Lire si possible le mode d'emploi sur l'emballage)




PRÉPARATION

1. radis blanc : Epluchez le radis blanc. Coupez-le en morceaux de 5cm de longueur, puis en deux. Mettez-le dans une casserole remplie d'eau froide, faites-la bouillir puis laissez cuire pendant environ 10min.

2. kon'nyaku : Marquez légèrement à l'aide d'un couteau des lignes horizontales et verticales (voir préparation de la seiche). Coupez en trois, puis chaque morceaux en deux en diagonale comme sur la photo.

3. satsuma-age : Faites-les décongeler. Passez-les très brièvement dans l'eau chaude afin d'enlever un peu le surplus d'huile.

œufs : préparez des œufs durs en les laissant cuire pendant 8-10 min après l'ébullition. Décoquillez-les.

4. Mettez 1 litre d'eau dans une grande casserole et disolvez-y le "ODEN-no-MOTO". Mettez-y les radis blancs, les œufs et le kon'nyaku. Puis portez à ébullition.

5. Baissez le feu. Ajoutez-y les "Satsuma-age". Laissez-les mijoter sur un feu très doux pendant une heure. 6

6. Coupez les "Chikuwa" en deux vers le milieu en diagonal.

7. Mettez-les dans la casserole, puis laissez cuire encore 30 min.

8. Servir sur une assiette creuse avec un peu de soupe et de moutarde japonaise, "Karashi"*.


*Attention ! "Karashi" est une véritable moutarde japonaise (jaune) qui est tout fait différente du "WASABI" (vert) utilisé pour les Sashimi.

Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:56

Sashimi

Sashimi
Intro :


A vrai dire, la préparation du sashimi est très simple : il suffit de couper le poisson en tranches. Toutefois, ou

peut-être c'est justement pour ça, savoir choisir les poissons est important. Il faut absolument rejeter l'idée

d'acheter aux supermarchés des poissons, qui sont dans un paquet plastique, pour manger cru. On trouve

très facilement chez le poissonier des poissons frais, bons et bon marché, en France, ce qui n'est pas le cas

au Japon ! Le "Sashimi" est un plat assez luxueux pour les Japonais.


Notes sur l'achats des POISSONS

Vous pouvez acheter les poissons chez n'importe quel poissonnier de quartier (mais pas au supermarché,

encore une fois) le matin du jour où vous souhaitez manger le poisson cru. Demandez-lui toujours si son

poisson peut- être consommé cru. Les poissonniers sont en général honnêtes. Si vous achetez un poisson

entier, vous pouvez déterminer son niveau de fraicheur à partir de ses yeux : s'ils sont brillants c'est bon. Si en

revanche ils sont recouverts d'un espèce de voile, prenez aute chose !


je conseille les poissons suivants :

saumon : Valeur sure, poisson conseillé, relativement gras

daurade (ou dorade) : Goût léger et très fin, notre suggestion. La dorade grise (ou dorade tout court), la moins
chère, convient parfaitement. La dorade royale, beaucoup plus chère, n'apporte pas grand chose (certes c'est meilleur, et la chair est plus ferme...).

bar : Attention c'est très cher !

perche : Poisson à chair blanche, goût très léger

thon : Assez difficile à choisir

Les petits poissons (comme la dorade) s'achètent entiers. Demandez à votre poissonnier de vous le préparer en filets, sans peau. Le saumon, la perche et le bar sont déja en filet. Le thon lui est souvent vendu en darne.


--------------------------------------------------------------------------------

- INGREDIENTS : pour 4 personnes

-1/2 filet de saumon

-1 dorade


Pour la dégustation :

-"WASABI" (moutarde verte) et "SHÔYU", voir la page Intro. Ingrédients

USTENSILES :

-Couteau bien aiguisé (c'est très important !)

-Pince à epiler


--------------------------------------------------------------------------------

- PREPARATION DU "SASHIMI"

Le poisson cru ne peut se conserver plus de 10 heures dans votre réfrigérateur. Il faut éviter de le laisser sorti trop longtemps. La préparation doit être effectuée rapidement, en évitant de "réchauffer" le poisson avec ses mains.

Les poissons à chair blanche – dorade, bar, perche, etc. - sont plutôt présentées en tranches fines et les poissons à chair rouge - thon, bonite, etc. - en tranches épaisses


--------------------------------------------------------------------------------------------
DORADE :

Enlever les arêtes à l'aide de la pince à épiler en faisant attention à ne pas écraser la chaire. Les poissons à chair blanche comme le dorade, doivent être préparés en tranches fines.

Couper la tranche en une seule passe. D'abord mettre le premier point du couteau sur le morceau. Penser à incliner la lame du couteau, puis faites-la glisser dans la chaire en ramenant le couteau vers vous lentement. Glisser lentement jusqu'à la point de la lame.


SAUMON :

Voici un filet de saumon, sans peau. Il se prépare en tranches épaisses. Enlever les arêtes à l'aide de la pince à épiler en faisant attention à ne pas écraser la chaire. Couper d'abord le filet pour avoir des morceaux d'environ 5cm de largeur.

Prendre le bloc de saumon de façon à avoir le côté le plus long face à vous. Couper ensuite le bloc en tranches en une seule passe. Glisser lentement jusqu'au bout du couteau. Recommençons ! Mettez le premier point du couteau sur le morceau et glisser en l'attirant lentement vers vous.


--------------------------------------------------------------------------

- À TABLE :

Tremper les tranches dans un mélange de shoyu (sauce de soja) et de wasabi ("moutarde verte") avant dégustation.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:55

Oyako-chirashi

Oyako-chirashi
Intro :


"CHIRASHI" ou "CHIRASHI-ZUSHI" est un autre type de SUSHI. Peut-être vous sentez-vous trahi car vous coyez

que dans les "SUSHI" il y a toujours du poisson cru. Effectivement, sur les CHIRASHI d'un restaurant de

SUSHI, différentes sortes de poissons crus sont joliment exposés. Mais dans une famille, CHIRASHI-ZUSHI

ou GOMOKU-ZUSHI sont des plats simplement à base de riz vinaigré (SUMESHI) sur lequel les cinq sortes

d'ingrédients (GOMOKU) sont dispersés (CHIRASHI). Mais il est un peu trop tôt pour être déçu : c'est quand

même très bon. Ne sous estimez pas et essayez, c'est bien pour vos invités qui ne sont pas encore prêts à

manger du poisson cru.

--------------------------------------------------------------------------------


INGRÉDIENTS : pour 2 ou 3 personnes

-1,5 Gô de riz, préparé à la façon japonaise, voir la préparation de "GOHAN".

-1,5 cuillères à café de SUSHINOKO

-1 boîte d'oeufs de saumon

-5 cm de concombre

-1/2 fillet de saumon, bien salé et grillé

-2 oeufs

-1 cuillère à café de sucre

-Shiro-goma (sésames blancs)

-marinade de gingembre, facultatif


Si vous n'avez pas d'invités, vous pouvez tout à fait vous passer d'oeufs de saumon. Dans ce cas, versez un

peu de sauce soja sur le saumon une fois servi sur votre assiette individuelle.


--------------------------------------------------------------------------------

- PRÉPARATION :

1. Cassez deux oeufs dans un petit bol et mélangez à l'aide des baguettes.

2. Faites chauffer de l'huile dans une poêle à feu moyen. Versez-y les oeufs.

3. Mélangez de façon continue jusqu'à ce que les oeufs soient entièrement cuits.

4. Égouttez quelques tranches de marinade de gingembre.

5. Coupez-les finement.

6. Mettez-les dans une petite assiette.

7. Lavez le concombre.

8. Coupez la partie verte.

9. Coupez les tranches de partie verte finement dans le sens de longueur.

10. Comme ça.

11. Émiettez le saumon.

12. Mettez le riz cuit dans un saladier.

13. Ajoutez le SUSHINOKO. Mélangez .

14. Dispersez les graines de sésame.

15. Dispersez ensuite le concombre.

16. Dispersez encore l'oeuf.

17. Dispersez enfin le saumon.

18. Dressez au milieu une ou deux cuillères à soupe d'oeufs de saumon.


À TABLE :

Mettez le saladier au milieu de la table. Servez ensuite dans des assiettes individuelles la quantité voulue.

Mélangez les ingrédients légèrement dans votre assiette, surtout les oeufs de saumon, ils sont souvent trop

salés. Quand vous n'avez pas mis d'oeufs de saumon, versez légèrement de la sauce soja sur le saumon

dans votre assiette.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 15:54

Renkon no kimpira

Renkon no kimpira
intro :

On prépare plusieurs sortes de KIMPIRA au Japon. Ce sont en général des légumes cuits dans la sauce

salée, sucrée et piquante, à base de sauce sojà. Ce n'est pas le plat plus facile à apprécier, mais je ne

pouvais pas m'empêcher de présenter cette recette, un des petits plats les plus populaires et traditionnels.



INGRÉDIENTS :

-5 ou 6 tranches de RENKON

-1 cuill(On trouve RENKON surgelé dans les supermarchés chinois et les épiceries japonaises. Il y a également les RENKON frais dans les supermarchés chinois. Quand vous en utilisez frais, il faut les laisser tremper dans de l'eau vinaigrée lors de la préparation : le RENKON change rapidement de couleur. )

-1cuillère à café d'huile de sésame

-1/2 cuillère à café de Dashi, dissoute dans 1/2 verre d'eau.

-1/4 verre de Saké

-2 x 1 cuillère à soupe de sauce sojà

-1/2 cuillère à café de piment rouge coupé, facultatif. Si vous n'aimez pas les plats piquants, n'en mettez pas.



PREPARATION :


1. Faire chauffer la poêle, verser l'huile de sésame et ajouter les piments.

2. Y mettre les RENKON et faire cuire.

3. Y ajouter le bouillon de Dashi et le Saké. Laisser cuire jusqu'à ce que l'eau se réduise à moitié.

4. Y ajouter le sucre et la première cuillère de sauce sojà. Faire réduire la sauce sans faire brûler. Ajouter encore la dernière cuillère de sauce sojà et remuer. Servir sur des petites assiettes individuelles.
Repost 0
Published by seleniah - dans cuisine japonaise
commenter cet article

Liens Morts

liens-mort-icone.png