Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:50
Le bain est une des rares pratiques japonaises qui ne viennent pas de Chine, mais qui aurait son origine dans un rituel de purification par l'eau en relation avec le culte Shinto: avant d'entrer dans un temple, il convient de se purifier. Le bain serait donc une pratique à associer à l'usage du sel, dont on dispose des petits tas devant les maisons ou les magazins également à des fins de purification.

Avant l'avènement des bains publics, les temples shinto furent ainsi les premiers endroits où les gens du peuples pouvaient se baigner. Il y avait deux sorte de bains: "yu" (littéralement l'eau chaude), le bain d'eau chaude et "furo" le bain de vapeur. Ces bains se trouvaient typiquement dans un batiment spécial dans la cour d'un temple, non loin d'un puit. Dans une première pièce, l'eau était chauffée dans une énorme marmitte au dessus d'un foyer. La vapeur qui en résultait était conduite par un tuyau de bambou dans une deuxième pièce, la "yu-ya", ou se trouvait également une grande cuve en bois ou en pierre, qui remplie d'eau chaude servait de bain.

Les premiers bains publics sont apparus dès le 8e siècle (période de Heian). Contrairement aux bains du temple, où l'on rentrait habillés d'un yukata blanc et où régnait le silence, les bains publics autorisent la nudité et le bavardage. Ces bains étaient alors appelé "machiyu", littéralement l'eau chaude de la ville.

Mais c'est surtout pendant la période de Edo (début du XVIIe - milieu du XIXe), marquée par le développement des villes, que le bain devint véritablement un lieu de détente et de plaisirs et que le nombre d'établissements de bains publics ("sentos") se multiplia. Concurence oblige, les sentos multiplièrent les services, ceux-ci allant de la restauration dans des salles de repos, à ceux moins innocents de laveurs (pour les femmes) et de laveuses (pour les hommes). Cette évolution en firent de véritables centres de la vie sociale.


Le développement de la pratique du bain a d'autre part été favorisé par une attitude de tout temps libérale vis à vis de la nudité, notament dans les couches basses de la population japonaise. Cette attitude était fondamentalement différente de la pudibonderie qui prévalait en occident, où, à partir du moyen age, la nudité était condamnée par la religion chrétienne. C'est d'ailleurs avec l'arrivée des occidentaux à la fin du 19e siècle qu'apparut la séparation des sexes dans les bains publics japonais.

Aujourd'hui, le nombre de Sentos décline régulièrement. Outre la concurence de la salle de bain privée qui s'est banalisée dans les appartements, ces établissement ferment du fait de l'augmentation de leurs coûts et des investissements qui seraient nécessaires à leur rénovation.

Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:48

Non, il n'y a pas que les sushis ou les yakitoris! La cuisine japonaise se caractérise au contraire par sa variété et une grande originalité. Saine et relativement simple à préparer, elle vise à mettre en valeur la saveur propre des mets, en utilisant des produits très frais en relation avec les saisons.

Le poisson y a une place très importante: on le trouve bien sur sous forme crue avec les sushis ou les sashimis, mais également grillé ou séché. Il n'y a en fait guère de repas sans poisson, ce qui fait du Japon le plus grand consommateur au monde.



Contrairement aux autres cuisines asiatiques, la cuisine japonaise n'utilise pas ou peu d'épices. Ses saveurs sont essentiellement basées sur le soja, qui apparait sous forme de sauce, "shoyu", ou de pâte, "miso". Autres ingrédients de base: le bouillon de bonite (qui est notament à la base des soupes) et l'alcool de riz.

Un repas simple, tel que ceux servis en set "teishoku" pour le déjeuner dans les restaurants, comprend typiquement un plat principal (souvent du poisson) accompagné d'un bol de riz, d'une soupe (à base de "miso") et de légumes vinaigrés (typiquement du radis). A cet ensemble de base peuvent se rajouter un ou deux petits plats de légumes, de poissons séchés ou de tofu (fromage de soja). Le plus souvent, il n'y a pas de dessert.

Les restaurants ont souvent une spécialité: tempura (fritures légères et croustillantes de légumes et de fruits de mer), shabu-shabu et sukiyaki (fondues de viandes et légumes), yakitoris (mini brochettes), nouilles ("soba"), cuisine chinoise, barbecue coréen ("yakiniku"), et bien sur sushis et sashimis...

Dans les Ryokans haut de gamme, jusqu'à une douzaine de plats tous plus fins et sophistiqués les uns que les autres peuvent être servis pour le diner. Ceux-ci s'accordent généralement avec la saison et sont alors apportés un par un ou deux par deux, le riz n'étant proposé que vers la fin du repas. Les mets sont servis dans des plats tous plus jolis les uns que les autres, et dont on dirait qu'ils ont été créés pour ce met, tellement l'ensemble est généralement harmonieux!

A l'autre bout de l'échelle, on peut engloutir un bol de soupe de nouilles où flottent quelques légumes et quelques bouts de viande à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, et à peu près n'importe où (y compris debout sur un quai de gare)!!!

Du thé ou de l'eau glacée sont systématiquement proposés pour accompagner ces repas. Sinon, la bière japonaise est excellente et se marie très bien avec la plupart des plats, de même que le "sake", l'alcool japonais par excellente, qui est fabriqué à partir du riz et traditionnellement bu chaud...

Enfin, une mention particulière doit être faite du petit déjeuner, dont la version traditionnelle surprend généralement le visiteur étranger: c'est en effet un véritable repas, qui ressemble beaucoup au dejeuner, puisqu'y sont typiquement servis poissons, algues sechées, légumes vinaigrés et riz (avec un oeuf cru!), le tout accompagné d'un soupe au miso et de thé vert... Accros du café-croissant s'abtenir!
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:34


"La cuisine japonaise a-t-on pu dire,
n'est pas chose qui se mange, mais chose qui se regarde;
dans un cas comme celui là, je serais tenté de dire:
qui se regarde, et mieux encore, qui se médite!"

Junichiro Tanizaki - Eloge de l'ombre - 1933


La présentation des mets est au Japon tout aussi importante que leur saveur, qui, en quelque sorte, en est ainsi renforcée: un repas japonais est une fête pour tous les sens que l'on commence par savourer avec les yeux!

La découpe des légumes ou des poissons fait tout d'abord l'objet d'un soin méticuleux et de techniques particulières, l'aliment devant pouvoir en outre être saisi et dégusté facilement avec des baguettes. De même, il existe des règles et même différents styles pour la disposition des aliments sur chacun des plats composants le repas, un art que l'on pourrait comparer à la disposition des fleurs en Ikebana.

Adaptés à chacun des mets servis, ces différents plats, qu'il s'agissent de coupelles, de bols, de ramequins, de petites assiettes, de plateaux ou de petits paniers, sont choisis avec soin, en fonction de leurs formes, de leurs couleurs et de leurs matières. L'idée est qu'il y ait contraste avec le contenu, afin de mettre celui-ci en valeur. Ainsi, un plat carré sera choisi pour un met de forme arrondie; de même que la couleur fade d'un tofu sera contrastée par une plat à motifs et aux couleurs vives...


L'utilisation de matériaux différents suit aussi quelques principes. Ainsi, si les sushis sont généralement présentés sur du bois, un poisson cuit sera disposé dans un plat en porcelaine adapté à sa forme. De même, les soupes accompagnant un repas, comme les soupes de misos, sont offertes dans un bol en bois laqué. Les "tempura" (légumes et poissons frits) sont présentés dans de fins paniers en bambou, et le riz dans un bol en porcelaine.

 

Une mention particulière doit être faite de la céramique et de la porcelaine japonaise, caratérisée par son extraordinaire richesse et sa grande variété. Celle utilisée pour la table offre une multitude de formes, de couleurs, de textures et de motifs. Et certaines pièces semblent même avoir été créés exprès pour les mets qu'ils contiennent!

Le choix de la vaisselle est d'ailleurs un des plaisirs de la préparation du repas japonais: ce choix s'effectue donc en fonction des mets à servir, mais également en fonction des invités (la qualité de la vaisselle étant adapté à la "qualités" de ceux-ci), de la saison (porcelaine fine pour l'été, céramique plus épaisse en hiver)... ou de son humeur du jour!

Contrairement aux repas occidentaux, tous les plats du repas japonais sont souvent servis simultanément, et, dans ce cas, généralement disposés sur un plateau qui sert ainsi en quelque sorte de set de table. Après avoir admiré l'oeuvre ainsi élaborée par la composition colorée formée par les différentes composantes du repas, le convive a ensuite toute liberté dans le choix et l'ordre de la dégustation...
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:32
La beauté d'une pièce d'habitation japonaise, produite uniquement par un jeu sur le degré d'opacité de l'ombre, se passe de tout accessoire. L'occidental, en voyant cela, est frappé par ce dépouillement et croit n'avoir à faire qu'à des murs gris dépourvus de tout ornement, interprétation parfaitement légitime de son point de vue, mais qui prouve qu'il n'a pas percé l'énigme de l'ombre."

TANIZAKI Junichiro - Eloge de l'ombre - 1933


Effectivement, pour beaucoup d'entre nous, le mystère de l'ombre reste insondable... Simplicité et harmonie avec la nature, flexibilité et fonctionnalité sont plutôt, à nos yeux occidentaux, ce qui caractérisent les intérieurs japonais traditionnels.
  • Simplicité et sobriété: c'est l'impression première : elle se retrouve d'abord au niveau architectural, dans l'articulation généralement simple des différentes pièces. Autres éléments contribuant à cette apparente simplicité: le minimalisme de la décoration et de l'ameublement, le vide suggestif déjà évoqué précédemment , ainsi que l'utilisation de matériaux naturels et sans prétention que sont le bois, la paille, le bambou, le papier et la pierre. Car effectivement, comme le note Pierre Loti dans "Madame Chrysanthème", il faut plutôt y voir "une simplicité apparente extrême dans l'ensemble, et une incroyable préciosité dans les détails infiniment petits: telle est la manière janponaise, de comprendre le luxe intérieur"...
  • Harmonie avec la nature: l'utilisation de matériaux naturels, avec leurs couleurs sobres et leurs textures imparfaites, est un premier facteur de rapprochement avec la nature. De même, la symétrie étant une notion artificielle, qui n'existe pas dans la nature, l'assymétrie règne et on ne trouve pas non plus de formes trop parfaites, qui par définition sont figées et ne laisseraient aucune possibilité d'évolution. La maison japonaise intègre donc l'esprit du Wabi Sabi hérité de la voie du thé. Autre expression d'harmonie avec la nature, la maison japonaise s'intègre généralement, via une véranda, avec un jardin ou avec le paysage environnant, l'un étant le prolongement de l'autre et vice versa. Enfin à l'intérieur, les quelques éléments de décoration (peinture sur rouleau, céramique, arrangement floral...) s'accordent et varient au rythme des saisons. C'est cette conjonction d'éléments qui contribuent à l'effet généralement apaisant d'un intérieur japonais.
  • Flexibilité dans l'utilisation de l'espace, expression d'un état transitoire: une même pièce à tatamis n'est pas associée à une fonction précise, et peut avoir différents usages: elle peut servir de salle à vivre ou à travailler, de salle à manger ou de chambre. Dans ce dernier cas, la table basse est poussée sur le coté et les futons, dans la journée cachés dans des grands placarts derrière des portes coulissantes, sont alors déroulés pour la nuit. L'utilisation de portes coulissantes (opaques ou à shoji), à la place de cloisons et fenêtres fixes, permet d'autre part de réduire ou d'agrandir une pièce selon les besoins, ou encore selon la saison, d'ouvrir complètement une pièce sur le jardin.
  • Minimalisme: pas de "bibelot" inutile dans une maison japonaise! Ce vide si typique des intérieurs japonais donne l'impression que la maison est véritablement réduite à l'essentiel et au purement fonctionnel. L'ameublement est ainsi réduit au minimum: une table basse, quelque coussins ("zabuton"). La décoration en tant que telle est également minimale et concentrée sur l'espace du Tokonoma, cette large niche où l'on peut disposer un arrangement floral et suspendre une peinture ou une calligraphie.
  • Qualité: également un héritage de la voie du thé, le choix des matériaux fait l'objet d'un soin particulier. Ce n'est pas seulement la qualité intrinsèque de chacun des matériaux qui est considérée, mais également ses qualité esthétiques, son aspect, sa texture: une poutre peut ainsi être choisie pour la beauté d'un noeud dans son bois... Un grand soin est également apporté à la construction proprement dite: les charpentiers et menuisiers japonais sont capables d'emboiter des pièces de bois parfaitement ajustées au milimètre près rendant ainsi l'usage de vis et autres clous parfaitement superflu. L'amour du détail et de la finition complête cet Art, dont le résultat est cette grande qualité qui caractérise la maison japonaise.

Voilà pour la vision théorique... En pratique néanmmoins, la maison traditionnelle telle que décrite ci-dessus a malheureusement tendance à disparaître, au profit de blocs d'appartements miniscules, remplis de laideurs (société de consommation oblige), et, pauvre Tanizaki, violemment éclairé au néon...
Repost 0
Published by seleniah - dans japon
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 13:37

One piece

 

 

Résumé :

 

Luffy décide de prendre la mer après sa rencontre avec Shanks le roux, le capitaine d'un navire de pirates qui a passé un an dans son village et l'a sauvé d'un monstre marin en sacrifiant son bras. Depuis, Luffy lui voue une admiration sans limites et porte en permanence le chapeau de paille qu'il lui a offert, et le conserve comme un trésor inestimable afin de pouvoir lui rendre à leur prochaine rencontre. C'est à cette époque qu'il mange un fruit du démon que détenait Shanks, et qui rend son corps élastique. Cette capacité, pratique lors de combats, a le défaut de rendre son possesseur incapable de nager (il coule comme une enclume, comme toutes les personnes soumises à la malédiction des fruits du démon, ce qui rend toute action dans l’eau impossible).

Lors de sa traversée des mers, notre héros rencontrera de nombreuses personnes qui deviendront rapidement ses amis et formera un équipage avec certains d'entre eux. Ils vivront alors toutes sortes d'aventures drôles et parfois moins drôles, et devront se confronter à de nombreux équipages pirates. Ils profiteront de ces rencontres pour parfaire leurs techniques de combat et renforcer leur amitié.




episodes 1 a 97

Repost 0
Published by seleniah - dans Animes
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 20:14

L'arme ultime


 

Résumé :

 

Shûji et Chise fréquentent la même école dans la petite ville d'Hokkaido. Malgré sa grande timidité, Chise trouve un jour le courage d'avouer ses sentiments à Shûji et ils finissent par sortir ensemble.
Mais leur maladroite et touchante histoire d'amour va prendre une tournure inattendue lorsque le pays se retrouve en guerre et que Shûji découvre que l'armée a transformé sa petite amie en une arme de destruction massive...



Repost 0
Published by seleniah - dans Animes
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 20:13
Repost 0
Published by seleniah - dans Animes
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 16:17

Air Gear

 

 

 

 

 

Résumé

 

Dans un futur proche, les évolutions technologiques ont permis de créer des rollers contenant un moteur surpuissant, appelés AT (Air Trecks), avec lesquels il est possible d'effectuer des figures et des sauts défiant quasiment les lois de la gravité. Les amateurs de ce sport se surnomment Storm Riders, et se rassemblent en groupes (teams).

Itsuki « Ikki » Minami est un collégien plutôt bagarreur vivant chez quatre copines, qui l'ont recueilli alors qu'il était encore très jeune. L'une d'entre elles, Ringo, qui est dans la même classe qu'Ikki, est secrètement amoureuse de lui. Ikki est attiré par les AT, non seulement à cause d'une fille dont il est tombé amoureux (Simca) qu'il vient souvent voir s'entraîner au même endroit, mais aussi pour les possibilités que ceux-ci offrent. Et c'est dans la maison des quatre sœurs, dans une pièce où il ne devait pas entrer, qu'il va découvrir des paires d'AT leur appartenant, ainsi que l'emblème de leur équipe, bien que ne sachant pas ce que celui-ci représente. Il s'empare finalement d'une paire d'AT et de l'emblème et sort pour rider. Ikki va alors se découvrir des dons étonnants concernant la pratique de ce sport, celui dont on dit qu'il sera le prochain roi du ciel.


Repost 0
Published by seleniah - dans Animes
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 12:34
 
épisodes 3/3

Résumé :


Setsuna Mudô, seize ans, est follement amoureux de sa sœur Sara. À cause des règles sociales, il vit très mal cet amour interdit. Sa situation se complique quand interviennent deux démons, Kouraï et Arachnée, qui lui apprennent qu'il est la réincarnation de l'ange organique Alexiel, qui autrefois se dressa contre Dieu. Pendant ce temps Katan, un ange de très haut niveau, met la dernière touche à son projet de résurrection de Rochel, le frère d'Alexiel enfermé il y a bien longtemps par celle-ci après un combat acharné.

 
Episode 1 :
Episode 2 :
Episode 3 :
Repost 0
Published by seleniah - dans Animes
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 12:27

Scrapped Princess

 

Résumé:

 

 

L'histoire tourne autour de Pacifica Casull, jeune fille de 15 ans née au sein de la famille royale du royaume de Leinwan puis abandonnée. En effet, la 5111e prophétie de Grendel prédit qu'elle est le poison qui détruira le monde le jour de son 16e anniversaire. En conséquence, elle fut jetée d'une falaise encore bébé. Malgré tout, elle survécu à sa chute et son destin lui valu son surnom de "Scrapped Princess".

Pacifica fut secourue par un mage de la court et adopté par la modeste famille Casull. Ses frères et sœurs adoptifs - Shannon l'épéiste solitaire et Raquel la magicienne maternelle - deviennent ses protecteurs. Tout deux sont extrêmement puissants, et plus souvent que le contraire, brisent aisément les difficultés que le groupe rencontre.

Sa fratrie voyage avec elle durant la majeure partie de l'histoire, la protégeant des nombreux attentats perpétrés par ceux qui craignent le résultat de la prophétie si elle venait à survivre jusqu'à son anniversaire. Les capacités des deux sont de fait constamment utilisées. Au contraire, Pacifica est en majeure partie une jeune fille de 15 ans typique, et son incapacité à se défendre elle-même est une source fréquente de doute pour elle. Au fur et à mesure de la progression, la vérité sur la prophétie se révèle doucement, et le destin de Pacifica, détruire le monde, semble être un mensonge. Elle doit découvrir sa destinée cachée, alors même que des être puissants - supposément les envoyés des dieux de ce monde - continuent de se battre les uns contre les autres pour son destin, cherchant à la protéger ou à la détruire.

Personnages

  • Pacifica Casull (パシフィ カ カスール , pashifica kasūru):
La Princesse abandonnée (Scrapped Princess). Jetée d'une falaise lorsque bébé, elle survécut et fut adoptée par la famille Casull, en devenant le plus jeune membre. Avec ses cheveux blonds et ses yeux bleus, elle est le portrait craché de sa mère, et sa nature douce ne laisse supposer aucun mauvais dessein. Elle est jeune et innocente, malgré tout ce qui se déroule autour d'elle. Pacifica s'interroge sur la raison de toutes les souffrances qui adviennent de par son existence et s'en estime coupable. Une prophétie déclare en effet qu'elle détruira le monde lors de ses 16 ans. Elle ressemble trait pour trait à Sillia Mauser (à l'exception de cheveux plus foncés et d'une différence de taille), la devineresse qui fut une composante vitale de la lutte contre les aliens lors de la Guerre de la Genèse.
  • Shannon Casull (シャノン カスール , shanon kasūru):
Cadet de la famille Casull suite à l'adoption de Pacifica, épéiste aguerri, il a juré de défendre à tout prix la vie de Pacifica. Il est calme et réservé, malgré toutes les difficultés rencontrées par la famille Casull. Shannon est le petit frère de Raquel et le grand frère adoptif de Pacifica. Plus tard dans la série, il fusionne avec Zefiris pour devenir un D-Knight. Étrangement, il ressemble presque exactement à l'ancien maître de celle-ci, Becknum Mauser.
  • Raquel Casull (ラクウェル カスール, rakuweru kasūru):
L'aînée des enfants Casull, elle est une puissante magicienne et se révèle plus rapide dans son art que la plupart de ses opposants. Elle remplit le rôle de mère de substitution dans la famille et conserve toujours une attitude calme et bienvaillante. Comme Shannon, elle a une ressemblance frappante avec Celia et la sœur de Becknum Mauser.
  • Leopold Scorpos (レオポルド スコルプス, reoporudo sucorupusu):
Aîné du Duc Scorpos et hériter du fief de son père, il a la haute aspiration de devenir un grand et noble chevalier, sauvant les demoiselles en détresse et apportant la justice au monde entier. Durant son périple, il découvre le groupe Casull aux prises avec un groupe de bandits et, épée au clair, charge du haut de la colline sur son noble destrier, Parabellum, pour leur venir en aide. Hélas, la tentative héroïque ne se passe pas comme prévu, mais, posant les yeux sur Pacifica, il devient confus et se met à lui demander fréquemment sa main. Essayant toujours de comprendre ce qu'est la chevalerie et le fait d'être un bon chevalier, Leo decide de protéger coûte que coûte Pacifa.
  • Christopher Armalite/Bailaha (クリストファ ア-マライト , kurisutofā āmaraito):
Chef que l'unité d'élite de l'armée Obstinate Arrow, il tente de tuer la Princesse abandonnée et enlève Winia Chester pour tendre un piège aux Gardiens. Il est battu en duel par Shannon et tenu de se tenir à l'écart en échange de sa vie. Plus tard, pour lui permettre d'avoir accès aux ressources du château, il est officiellement adopté par la Baronne Bailaha. Plus tard encore, il rejoint le camp de Pacifica. Il joue donc le rôle de l'adversaire intègre.
  • Winia Chester (ウイニア チェスタ , uinia chesuta):
Winia Chester est une domestique dans une auberge, introvertie et solitaire. Accueillie et élevée par son oncle par pitié pour elle après la mort de ses parents, elle passe beaucoup de temps avec Pacifica et devient son amie, retrouvant le sourire et même riant parfois. Lorsque Christopher l'enlève au Canyon de glace, il lui révèle l'identité de Pacifica. Bien qu'initialement embarrassée et incapable d'accepter le fait que sa proche amie soit "le poison du monde", Winia revient vers elle et continue de partager une proche amitié avec Pacifica.
  • Zefiris (ア-フィ ゼフィリス , āfi zefirisu):
Être immatériel très puissant, elle est, comme les Peacemakers, une intelligence artificielle de combat créée durant la Guerre de la Génèse. Zefiris est le dernier Dragon du monde de Providence en pleine possession de ses moyens. Au début de la série, Zefiris se matérialise dans l'air, demandant à Pacifica de dire à Gloria (un autre Dragon, ayant pris la forme d'une grenouille géante) de s'endormir. Gloria reprend alors forme humaine et disparaît. Au départ, Zefiris se contente de donner aux Casull des informations sur des assassins envoyés contre Pacifica, mais plus tard, elle semble avoir un désir caché de vengeance. Après avoir battu le Peacemaker Galil en fusionnant avec Shannon, elle l'appelle « mon maître ». Il se révèle que Zefiris est un dragon ayant combattu avec son maître Becknum Mauser 5000 ans auparavant, lors de la Guerre de la Genèse. Calme, solennelle et silencieuse, Zefiris est souvent aux prises avec le dilemme sur le fait de suivre le plan écrit il y a 5000 ans pour libérer les hommes de ce monde scellé. Ce plan, conçu pour être exécuté à tout prix, même si de nombreuses personnes, qui ne sont après tout que des « êtres fous », devaient être sacrifiées pour un bien supérieur. Cette interrogation sur le plan contraste avec les vues de Nathalie, autre Dragon, qui tente de faire un lavage de cerveau sur Shannon grâce à ses pouvoirs.
Repost 0
Published by seleniah - dans Animes
commenter cet article

Liens Morts

liens-mort-icone.png